Immigration – Diaspora algérienne – La diaspora algérienne en France n’en peut plus des difficultés qu’elle rencontre régulièrement. Après la rareté des vols vers l’Algérie et les prix exorbitants des billets d’avion, c’est au tour des dossiers de passeports et des rendez-vous aux Consulats qui viennent rendre la vie dure aux Algériens de l’Hexagone.

Advertisement

En effet, le souci n’était pas très visible pour la diaspora algérienne en France avant la hausse du nombre de vols de et vers l’Algérie que le gouvernement algérien a effectuée, lundi 28 mars. Pour pouvoir rentrer en Algérie, de nombreux Algériens ont déposé leurs dossiers pour l’obtention de leurs passeports biométriques. Visiblement, ils sont trop nombreux pour les Consulats d’Algérie en France qui peinent même à organiser les rendez-vous.

Récupérer les passeports est devenu pénible pour la diaspora algérienne en France

C’est que grâce au renforcement du programme de vols de et vers l’Algérie, de plus en plus d’Algériens comptent passer leurs vacances d’été au pays. Mais les délais de dépôt de demande de passeport posent toujours problème. De nombreux internautes ont posté sur les réseaux sociaux leurs réclamations sur le sujet. La longueur des délais d’attente et parfois carrément l’absence de rendez-vous ne facilitent pas les choses aux membres de la diaspora algérienne. La procédure peut durer des mois et l’été est à nos portes.

Cette situation a fait intervenir des députés de l’émigration, Abdelouahab Yagoubi et Tawfiq Khedim. Ils n’ont pas manqué d’interpeller le gouvernement sur la question. “Après la pénurie des billets d’avion et de bateaux, place à la galère des RDV de demandes de renouvellement de passeports”, assène Abdelouahab Yagoubi dans une publication sur sa page Facebook. Il a annoncé avoir adressé un courrier au ministère algérien des Affaires étrangères. Et ce, afin de trouver une solution à cette question cruciale pour les Algériens de France. Un courrier qui contient un tableau résumant cette situation alarmante.

Les députés représentant les Algériens de France agissent

De son côté, le député de Marseille et du sud de la France, Tawfiq Khedim a également intervenu dans cette problématique. Il a pris contact avec la Consule d’Algérie à Nice pour en parler. Selon le contenu de sa publication sur sa page Facebook, il a également pris attache avec plusieurs autres Consulats d’Algérie en France. Il annonce son intention d’en faire un rapport détaillé contenant des recommandations et des propositions afin de remédier à la situation.

Le parlementaire informe qu’il transmettra le rapport au ministre algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger. Ainsi qu’à l’envoyée du président de la République chargée de la communauté nationale à l’étranger. Il est vrai que l’affaire urge et cette histoire de passeport risque de pénaliser les Algériens de France. Et de leur gâcher leurs vacances estivales.

Lire aussi : Vols France-Algérie : Une compagnie étrangère dans la tourmente

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici