France actualité – Un livreur algérien travaillant chez l’entreprise Deliveroo suscite une vive polémique en France. Le concerné, vivant en situation irrégulière sur le territoire français, aurait en effet annulé deux commandes au motif que ses clients étaient des juifs.

Advertisement

Un sans-papiers algérien, travaillant comme livreur chez l’entreprise Deliveroo, aurait en effet annulé deux commandes de restaurants casher à Strasbourg (Nord-Est de la France) au motif que ses clients étaient des juifs. Le journal français Dernière Nouvelles d’Alsace, qui rapporte l’information, a indiqué que les deux restaurants concernés avaient porté plainte, de même que le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme.

Ces faits ont également suscité une vive polémique en France, où plusieurs personnalités ont dénoncé l’attitude du livreur algérien concerné. « Je ne livre pas aux juifs » ! Le quotidien des Juifs en janvier 2021 en Alsace, où leur présence date du Xe siècle », a notamment écrit le député Meyer Habib, qui s’est dit « inquiet pour la France, rongée par la haine antisémite sur fond d’islamisme et de racisme anti-blanc ».

De son côté, la ministre française chargée de l’immigration et de la citoyenneté a convoqué la directrice de l’entreprise Deliveroo, qui emploie le mis en cause. Cette dernière a exclu toute responsabilité de l’entreprise, indiquant qu’une enquête a été ouverte pour identifier le livreur concerné et mettre fin à son contrat.

« Je ne sers pas les juifs » : le livreur algérien de Deliveroo devrait être expulsé

Par ailleurs, le livreur algérien concerné devrait faire l’objet d’une mesure d’éloignement du territoire français. C’est ce que rapporte en effet le journal Valeurs Actuelles, proche de la droite politique en France. Selon le même média, les fait se sont déroulés le 7 janvier dernier lorsque le concerné s’était rendu dans un restaurant casher à Strasbourg. « Je ne sers pas les juifs », aurait-il déclaré en apprenant que le restaurant en question servait des plats destinés aux membres de cette communauté. « Ce même livreur pourrait même avoir récidivé quelques minutes plus tard dans un autre restaurant », détaille le même média.

De son côté, le député Meyer Habib a indiqué, hier 13 janvier, que le concerné avait été arrêté et serait jugé ce jeudi en comparution immédiate. « Le livreur Deliveroo qui refuse de livrer des juifs arrêté et jugé demain en comparution immédiate. », a-t-il écrit sur twitter hier mercredi. « Algérien, sans papiers et antisémite. On attend la sanction », a ajouté le même député.

Lire également : France : un algérien privé de nationalité car « il travaille trop »

Advertisement