Voyages et immigration – Une nouvelle note de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie a suscité une vive colère parmi les membres de la diaspora algérienne en France.

Advertisement

Depuis la reprise de ses vols internationaux au mois de juin dernier, la compagnie nationale Air Algérie ne cesse d’être au centre de vives critiques. Les membres de la communauté nationale à l’étranger, et notamment en France la pointent en effet du doigt pour plusieurs raisons.

L’un des principaux sujets qui suscite de vives réactions chez les citoyens de l’étranger reste ainsi le prix des billets jugé excessif. Chez Air Algérie, il faut ainsi débourser en moyenne 500 euros par personne pour un aller simple sur la ligne Paris-Alger.

La compagnie nationale est toutefois loin de pratiquer les prix les plus élevés entre les deux pays. Certaines low-cost à l’image de Volotea ou de Transavia proposent en effet des tarifs beaucoup plus élevés, qui atteignent parfois les 800 euros par personne pour un aller simple.

Outre la question des prix, le manque de communication d’Air Algérie, les retards et le manque d’organisation font également partie des sujets qui attirent à la compagnie nationale la colère, et parfois les moqueries des algériens de l’étranger.

Une nouvelle note d’Air Algérie suscite la colère de la diaspora en France

Dans ce contexte, les membres de la diaspora algérienne en France viennent à nouveau d’afficher leur colère face à Air Algérie, et ce suite à la publication d’une nouvelle note par la compagnie nationale. « Nous informons notre aimable clientèle que suite à un problème technique, nous n’acceptons que les paiements en espèces », lit-on dans la courte note qui a largement circulé sur les réseaux sociaux depuis hier mardi.

Les internautes n’ont d’ailleurs pas manqué de dénoncer le contenu de ladite note, notamment sur le réseau social Facebook. Certains ont ainsi accusé Air Algérie de vouloir réaliser ce qu’ils ont qualifié d’« arnaque ». « C’est pour ne pas laisser de trace sur les paiement et ne pas pouvoir faire de réclamation après ! », s’indigne ainsi un internaute. « On dirait une arnaque du Bon Coin, c’est pour éviter la traçabilité des paiements », dit un autre.

D’autres internautes ont également appelé au boycott pur et simple de la compagnie aérienne algérienne. « Il faut les boycotter, si on le fait pendant un mois, ils seront sous pression et vous verrez que ça donnera des résultats », dit-il.

Lire également : Traversées maritimes : bonne nouvelle pour les algériens

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici