Voyages et immigration – Les frontières de l’Algérie sont fermées depuis bientôt une année et l’on ne sait toujours pas si les vols d’Air Algérie, suspendus jusqu’au 31 mars, reprendront en avril prochain.

Advertisement

En effet, les autorités algériennes n’ont toujours pas avancé de date pour une réouverture des frontières dans les prochains mois. Lors du dernier Conseil des ministres qu’il a présidé dimanche dernier, le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune a annoncé le maintien des mesures sanitaires actuellement en vigueur, dont la suspension des vols réguliers de et vers l’Algérie.

En plus des vols réguliers, les autorités algériennes ont également décidé de suspendre les vols de rapatriement à destination de l’Algérie pour ce mois de mars. Air Algérie, qui effectuait trois vols quotidiens au départ de l’aéroport de Paris, a mis fin à son programme le 28 février dernier. Seuls les vols spéciaux au départ des aéroports algériens sont encore autorisés au cours de ce mois. Ces liaisons sont, pour rappel, opérées par Air France, ASL Airlines et Transavia qui desservent les aéroports de Paris et de Lyon au départ d’Alger, Oran, Annaba et Béjaïa.

Frontières de l’Algérie et vols en avril : ce que l’on sait

Pour le mois d’avril, il reste peu probable que l’Algérie ouvre ses frontières et reprenne les vols réguliers en direction de l’étranger. L’apparition du variant britannique du Coronavirus, dont six cas au total ont été enregistrés depuis la semaine dernière, risque en effet de retarder le début d’un retour progressif à la normale. Ainsi, une seule compagnie aérienne a confirmé le maintien de ses vols au départ de l’Algérie pour le mois prochain. Il s’agit d‘ASL Airlines, qui opérera également des liaisons aériennes jusqu’au 29 mars en cours.

Concernant Air Algérie, son porte-parole Amine Andaloussi a indiqué que la reprise de ses vols de rapatriement étaient une décision qui ne dépendait pas de la compagnie, mais des hautes autorités du pays. Celles-ci pourraient toutefois autoriser à nouveau les vols spéciaux au départ de la France à la mi-avril, date à laquelle le gouvernement français a dit s’attendre à un début de retour à la normale, notamment suite au déploiement des vaccins contre la Covid-19.

Lire également : Vols depuis l’Algérie en avril : ce qu’a décidé ASL Airlines

Advertisement