Algérie actualité– Le chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune a été transféré à l’hôpital militaire de Aïn Naâdja. C’est en effet ce qu’ont annoncé, hier mardi, les services du premier ministre dans un communiqué.

Advertisement

« Sur recommandation de ses médecins, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, est rentré dans une unité de soins spécialisés de l’hôpital central de l’armée à Ain Naadja à Alger », lit-on dans le document en question. En outre, le même document ajoute que le chef de l’État se trouve dans un état de santé « stable » qui « n’inspire aucune inquiétude ».

Par ailleurs, le même communiqué a indiqué que le chef de l’Etat algérien continue d’effectuer son travail depuis son lieu d’hospitalisation. Il faut noter, d’ailleurs, que cette hospitalisation intervient quelques jours après l’annonce de la mise en isolement « volontaire » du chef de l’État.

Le Chef de l’Etat algérien en isolement depuis le 24 octobre

En effet, la présidence de la république avait annoncé, le 24 octobre dernier, la mise en isolement du chef de l’État. Cette décision avait été prise après la découverte de cas suspects de Coronavirus parmi le personnel de la présidence. Par la suite, Le chef de l’État était lui-même intervenu pour rassurer sur son état de santé. « Je vous assure que je vais bien et en bonne santé et que je poursuis mon travail à distance jusqu’à la fin de la période de quarantaine », avait-il indiqué dans un message sur Twitter.

Par ailleurs, il est à noter que c’est la première fois que le gouvernement en Algérie communique avec autant de détails sur la santé du chef de l’État. Avant cela, les autorités ne communiquaient presque jamais sur ce sujet. Du temps d’Abdelaziz Bouteflika, la présidence de la république se contentait d’annoncer ses voyages médicaux. Ce manque de communication avait d’ailleurs, plus d’une fois, laissé libre court aux rumeurs.

Lire également :

Urgent : Abdelmadjid Tebboune placé en isolement

Advertisement