Algérie actualitéLe chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune a été placé en isolement « volontaire » pour une période de cinq jours. C’est ce qu’a annoncé, ce samedi, la présidence de la République dans un communiqué.

Advertisement

Selon la même source, cette mesure a été prise suivant les conseils des médecins du président. Elle intervient après que plusieurs cadres de la présidence ont présenté des symptômes d’infection au Covid-19, précise la même source. La présidence de la République n’a donné, en outre, aucune indication sur l’état de santé actuel d’Abdelmadjid Tebboune. « Après que plusieurs hauts cadres à la présidence de la république et au premier ministère ont montré des symptômes d’infection au Coronavirus, le personnel médical de la présidence a conseillé au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de se mettre en isolement volontaire pour une période de cinq jours, à partir du 24 octobre 2020 », lit-on dans le communiqué sus-cité.

Un ex-ministre est déjà décédé du coronavirus en Algérie

Sur un autre volet, il est à rappeler qu’un ex-ministre est déjà décédé du Coronavirus en Algérie. Il s’agit de l’ancien ministre de la poste et des télécommunications, Moussa Benhamadi, décédé des suites de cette maladie en juillet dernier. Cet ancien ministre, qui était placé en détention à la prison d’El Harrach, avait contracté la maladie début juillet 2020. Il en était décédé le 17 juillet, alors qu’il était en réanimation dans un hôpital de la capitale Alger.

Par ailleurs, il est à souligner que l’Algérie enregistre, en ce moment une hausse drastique des nouvelles contaminations au Coronavirus. Plusieurs spécialistes, dont le Docteur Bekkat Berkani, appellent, à cet égard, les citoyens algériens à prôner les mesures de distanciation physiques. D’autant que, ces dernières constituent le seul rempart, pour le moment, contre ce virus mortel.

Lire également :

Le président algérien hospitalisé à l’hôpital militaire d’Aïn Naâdja : ce que l’on sait

Advertisement