Voyages et immigration – La France a mis à jour les mesures d’entrée et de sortie de son territoire pour les algériens voyageant dans les deux sens. Les nouvelles conditions entreront en vigueur à partir du 21 août en cours.

Advertisement

L’Algérie figure désormais sur la liste rouge de la France, de même que son voisin marocain, alors que la Tunisie a été classée sur cette liste depuis déjà plusieurs semaines. Les pays de la liste rouge sont ceux où le risque sanitaire est considéré comme étant élevé, et où une diffusion importante des variants du coronavirus est présente. Les voyageurs dans le sens AlgérieFrance et FranceAlgérie doivent ainsi se soumettre à de nouvelles mesures plus strictes, qui entreront en vigueur à partir de samedi 21 août.

Parmi les changements qui seront appliqués pour les algériens souhaitant entrer ou sortir du territoire français figurent notamment les motifs impérieux. La liste de ces motifs a en effet été réduite pour concerner seulement 8 catégories de personnes, alors qu’elle en concernait 12 auparavant. Il est toutefois à noter que les nouvelles mesures concerneront uniquement les voyageurs non-vaccinés ou vaccinés avec un vaccin non homologué par l’Agence européenne du médicament.

Voyageurs algériens de et vers la France : tout savoir sur les nouvelles mesures

À partir de samedi 12 juillet, les voyageurs algériens devront se soumettre aux nouvelles mesures de sortie ou d’entrée en France. Les personnes entrant sur le territoire de ce pays devront en effet faire partie des nouvelles catégories des motifs impérieux, dont la liste a été dévoilée par DNAlgerie dans l’un de ses précédents articles. Les personnes concernées devront remplir une fiche de traçabilité, un engagement sur l’honneur à se soumettre aux mesures de lutte contre la Covid-19 en vigueur en France (test antigénique à l’arrivée, confinement obligatoire de 10 jours et test de dépistage à la fin du confinement) ainsi qu’une déclaration sur l’honneur attestant qu’elles ne présentent pas de symptômes d’infection au virus. Lesdits documents sont téléchargeables sur le site web du ministère français de l’intérieur, et doivent être accompagnés des justificatifs requis pour chaque cas. Un test PCR de moins de 48 heures est également requis lors de l’embarquement.

Les voyageurs dans le sens FranceAlgérie doivent également justifier de l’un des motifs impérieux applicables pour les pays de la liste rouge. Ces personnes doivent également se soumettre aux conditions d’entrée en Algérie, avec la présentation d’un test PCR de moins de 36 heures lors de leur départ et un test antigénique à leur arrivée sur le territoire national. Les personnes de nationalité étrangère doivent également solliciter une autorisation d’entrée sur le territoire algérien auprès des représentations diplomatiques algériennes en France.

Lire également : L’Algérie classée sur la liste rouge de la France : voici la nouvelle liste des motifs impérieux 

Advertisement