Voyages et immigration – L’ouverture des frontières en Algérie semble toujours lointaine en ce début d’année 2022, et ce en raison notamment de l’apparition du variant Omicron qui touche de nombreux pays dans le monde.

Advertisement

La situation sanitaire s’est dégradée dans le monde, et notamment en Algérie alors qu’elle semblait en nette amélioration à l’automne dernier. L’apparition du variant Omicron, détecté pour la première fois en Afrique du Sud a ainsi poussé les gouvernements à renforcer les contrôles des voyageurs à leurs frontières.

La France, qui enregistre des chiffres de contamination records ces derniers jours, oblige ainsi l’ensemble des voyageurs en provenance de pays tiers à présenter un test de dépistage négatif pour voyager. Cette mesure concerne à la fois les personnes vaccinées et non vaccinées.

L’Algérie a quant à elle instauré l’obligation de présenter un pass vaccinal depuis le 6 décembre dernier. Cette mesure concerne pour le moment les voyageurs par voie maritime, et n’a pas été élargie aux personnes voyageant par avion.

Ouverture des frontières de l’Algérie en 2022 : ce que l’on sait

Dans ce contexte, beaucoup de ressortissants établis à l’étranger se posent la question de savoir si le gouvernement décidera enfin d’une ouverture totale des frontières de l’Algérie au cours de cette année 2022. Pour le moment, une telle décision semble éloignée en raison de la situation sanitaire qui prévaut dans le monde.

En France, qui est la première destination étrangère des algériens, les contaminations enregistrent des sommets records ces derniers jours. Ceci fait qu’une ouverture des frontières nationales reste hors de question à l’heure actuelle en raison du fort risque de propagation de la maladie. Le programme actuel des vols, qui consiste en 102 liaisons hebdomadaires au départ et à destination de l’Algérie, a été reconduit jusqu’à la fin du mois de Mars prochain.

Le gouvernement pourrait d’ailleurs augmenter le nombre de vols au mois d’avril de cette année, mais cette décision, comme celle de l’ouverture des frontières dépendra de l’évolution de la situation sanitaire. La France, qui enregistre plus de 200.000 contaminations quotidiennes n’a pas encore atteint le pic de la nouvelle vague qui la touche. Les chiffres en Algérie repartent également à la hausse, avec 386 nouveaux cas confirmés selon le bilan de ce samedi 1er janvier.

Actuellement, il reste donc certain que l’ouverture des frontières algériennes, même si elle a lieu cette année, devra attendre au moins le mois de juin prochain.

Lire également : Programme de vols : rappel important d’Air Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici