Voyages et immigration – L’ambassade de France en Algérie a apporté de nouvelles précisions concernant l’obtention du Pass vaccinal pour les voyageurs algériens qui se rendent dans l’Hexagone.

Advertisement

Le Pass sanitaire est en vigueur en France depuis l’été dernier. L’accès à plusieurs lieux dans ce pays est en effet conditionné à la présentation de ce document. Les restaurants, cafétérias, transports en commun et certains centres commerciaux font notamment partie des lieux où les clients doivent présenter un Pass sanitaire.

Celui-ci peut être soit une preuve de vaccination complète contre la Covid-19, soit une preuve de guérison de la maladie ou bien un test de dépistage négatif. Tout comme les personnes résidant en France, les touristes étrangers sont également soumis à l’obligation de présenter un Pass sanitaire dans certains lieux.

Pass sanitaire pour les algériens : l’ambassade de France précise

L’ambassade de France en Algérie a d’ailleurs apporté de nouvelles précisions concernant l’obtention du Pass vaccinal pour les voyageurs algériens qui se rendent dans l’Hexagone. La même représentation diplomatique a indiqué, dans une publication sur son site web officiel, que les voyageurs étrangers doivent remplir plusieurs conditions pour pouvoir obtenir ce document.

Ainsi, les algériens qui entrent en France depuis un autre pays européen peuvent obtenir un Pass sanitaire d’équivalence vaccinale (Pass vaccinal, ndlr) s’ils sont déjà vaccinés dans leur pays de provenance.

Pour les voyageurs en provenance d’Algérie, l’ambassade française indique qu’ils doivent remplir les conditions suivantes :

  • Être originaire d’un pays n’appartenant pas à l’Union européenne (Cas de l’Algérie) ;
  • Vous êtes âgé de 12 ans ou plus (les mineurs de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présenter un Pass sanitaire) ;
  • Être vacciné avec un vaccin accepté par l’Agence européenne des médicaments (Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson) ou équivalent (Sinovac, Sinopharm + une dose de rappel de Pfizer ou Moderna).
  • Être déjà en France ou dans l’Union européenne ou en cas de voyage vers ces territoires dans les prochains jours.

Il est à noter qu’en raison de l’absence des vaccins Pfizer et Moderna en Algérie, les algériens disposant d’un schéma vaccinal complet au Sinopharm ou Sinovac doivent se soumettre aux mêmes conditions que les personnes non-vaccinées lors de leur voyage en France. Ces voyageurs ne peuvent ainsi accéder au statut de personnes vaccinées qu’après avoir reçu une dose de rappel des vaccins précédemment mentionnés. Un Pass vaccinal leur est alors accordé au minimum sept jours après la réception de ladite dose.

Lire également : Voyages entre l’Algérie et la France : comment éviter le refoulement à l’aéroport ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici