Connect with us
istanbul escort
beylikdüzü escort

Algérie Visas et Voyages

Polémique : Air Algérie suscite de nouveau l’indignation (Vidéo)

polémique Air Algérie

Immigration – Algérie Visas et Voyages – La compagnie aérienne nationale Air Algérie est de nouveau au cœur d’une vive polémique. Dans une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux, et notamment dans des groupes Facebook, on voit un avion quasiment vide du pavillon national. Ce qui n’a pas été sans faire réagir les algériens de l’étranger, qui cherchent désespérément des billets pour se rendre en Algérie, afin d’y passer les vacances d’été. 

En effet, la vidéo en question a suscité de vives réactions auprès de la communauté algérienne établie à l’étranger, et qui n’a pas du tout apprécié ceci. « L’avion est presque vide, c’est très grave chers amis ! S’ils avaient vendu tous les billets à 100 euros, ils auraient pu mieux rentabiliser. Et dire qu’après, ils osent se plaindre d’un manque de liquidités », s’indigne un voyageur algérien. « C’est le paradoxe total ! Sur l’application d’Air Algérie, on a un message d’erreur à chaque fois, ce qui veut dire que toutes les places sont prise, puis au final on voit ça. J’ai la haine. Est ce pour maintenir la soi disant de l’offre et de la demande ? La question mérite d’être posée », commente une algérienne établie en France. « Certains pays cherche des clients et chez nous on les fuit », écrit un autre internaute sur Facebook. 

 

Le nouveau PDG d’Air Algérie mettra-t-il un terme aux polémiques autour d’Air Algérie ?

Pour rappel, Yacine Benslimane a été nommé PDG de la compagnie aérienne Air Algérie, remplaçant celui qui assurait l’intérim depuis janvier 2021, suite au limogeage de Bakhouche Allache. Intronisé à la tête du pavillon national en date du 18 juin dernier, le nouveau dirigeant de la compagnie nationale algérienne détient notamment un master en management obtenu à l’Ecole nationale de l’aviation (ENAC) de Toulouse. Il a surtout été directeur général Algérie pour la compagnie française désormais disparue Aigle Azur, et a travaillé à la gestion des services aéroportuaires à Alger-Houari Boumediene. Benslimane remplace Amine Mesraoua, PDG par intérim depuis le limogeage de Bakhouche Allache il y a 17 mois (et sa condamnation à deux ans de prison en septembre dernier).

Le nouveau dirigeant d’Air Algérie va devoir gérer la reprise du trafic post-pandémie de Covid-19, relancé depuis le printemps en particulier vers la France – mais qui n’a pas retrouvé ses niveaux d’antan, déclenchant des polémiques sur le prix du billet d’avion. Mais surtout, il devra s’attaquer au renouvellement de la flotte, pour lequel 1,6 milliard d’euros ont déjà été prévus afin d’acquérir une trentaine de nouveaux avions. Le ministère des Transports lui a récemment ordonné de prendre contact « immédiatement » avec les constructeurs pour une première commande de 15 appareils.

Lire également :

Visas Schengen : un nombre astronomique de refus pour les algériens

Advertisement

Trending