Diaspora algérienne – Les français d’origine africaine, et notamment algérienne vont prendre part à l’élection présidentielle en France, dont le premier tour aura lieu le 10 avril prochain.

Advertisement

Alors que les élections présidentielles françaises approchent à grands pas, les sondages se multiplient pour connaître les intentions de vote des électeurs. Le président sortant Emmanuel Macron demeure ainsi en tête des résultats avec 28% des intentions de vote, selon les derniers chiffres de l’IFOP, l’institut français spécialisé dans les sondages.

Selon la même source, Emmanuel Macron est suivi de près par Marine le Pen, qui récolte 20,5% des intentions de vote. Le candidat de gauche, Jean-Luc Mélenchon arrive quant à lui troisième avec 14% des intentions de vote. Éric Zemmour, candidat d’extrême-droite qui a fait de l’immigration le principal sujet de sa campagne, n’est pour sa part que cinquième dans les sondages avec 11% des intentions de vote derrière Valérie Pécresse, qui récolte quant à elle 11,5 d’opinions favorables.

Présidentielle : pour qui vont voter les français d’origine algérienne ?

Dans ce contexte, l’IFOP et le magazine Jeune Afrique ont mené un sondage auprès des français d’origine africaine, et notamment algérienne pour connaître leurs intentions de vote pendant la prochaine élection présidentielle en France. Il faut d’ailleurs rappeler que les français issus de l’immigration représentent une part non-négligeable de l’électorat, que les différents candidats tentent d’acquérir à leur cause.

Ainsi, selon les résultats du sondage, les français d’origine africaine, et notamment algérienne comptent voter massivement pour le candidat de La France Insoumise, à savoir Jean-Luc Mélenchon. Celui-ci récolte ainsi 36% d’intentions de vote, loin devant le président sortant Emmanuel Macron qui, lui, arrive en deuxième position.

L’actuel chef de l’État français récolte quant à lui 27% d’intentions de vote chez les français d’origine africaine, et notamment algérienne. Les résultats obtenus par Marine Le Pen et Éric Zemmour, fortement opposés à l’immigration, sont également surprenant pour un électorat d’origine étrangère. La présidente du Rassemblement National obtient ainsi 9% d’intentions de vote alors qu’Éric Zemmour en obtient 6%.

Toujours selon le sondage mené conjointement par l’IFOP et Jeune Afrique, 45% des électeurs français d’origine africaine, et notamment algérienne déclarent qu’ils s’abstiendront de voter le 10 avril prochain. « Plus qu’un désintérêt pour la chose politique, c’est sans doute un malaise face à une campagne électorale polluée par des débats nauséabonds et une insatisfaction face à l’offre proposée qu’illustre ce chiffre inquiétant. », commente le magazine panafricain.

Lire également : Vols vers l’Algérie : le journaliste d’un célèbre média monte au créneau

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici