Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Prix des billets : plus de 1000 euros pour un aller simple vers l’Algérie

Published

on

Prix choquants Algérie 1000 euros

Voyages et immigration – Les prix des billets vers l’Algérie sont pour le moins choquants pour ce mois de février, avec plus de 1000 euros pour un aller simple avec une compagnie aérienne étrangère.

La question des tarifs sur les vols vers l’Algérie est revenue en force au coeur du débat ces derniers jours. Après une baisse relative en janvier à cause de la nouvelle vague du variant Omicron, les prix sont repartis à la hausse depuis le début du mois de février en cours, et ce pour plusieurs raisons.

La situation sanitaire stable dans le monde et l’allègement des restrictions par plusieurs pays font notamment partie des raisons qui ont entraîné la nouvelle hausse des tarifs. Le problème principal, et qui subsiste depuis plusieurs mois reste toutefois le nombre limité de vols. Au départ de la France, il n’y a qu’une cinquantaine de vols par semaine contre une soixantaine par jour avant la crise sanitaire.

Plus de 1000 euros pour un aller simple : des prix choquants vers l’Algérie

Pour ce mois de février, les prix des billets vers l’Algérie sont d’ailleurs pour le moins choquants, avec plus de 1000 euros pour un aller simple chez une compagnie étrangère. En effet, Turkish Airlines, qui assure des liaisons entre Istanbul et Alger, propose en effet un billet pour un aller prévu le 26 février prochain. Le prix est tout simplement exorbitant : 1024 Euros par personne.

Chez Air Algérie, les places depuis la Turquie ne sont en revanche plus disponibles en ce mois de février. Rien n’explique en outre les prix pratiqués par Turkish Airlines, même si celle-ci se classe parmi les meilleures compagnies au monde en matière de service.

Face à cette situation, il devient ainsi urgent d’augmenter le nombre de vols pour espérer une baisse des prix. Les députés de la communauté algérienne à l’étranger, et notamment en France ont d’ailleurs saisi le gouvernement à plusieurs reprises sur ce sujet. Le dernier en date a été Tawfik Khedim, qui a adressé une correspondance dans ce sens au premier ministre et au ministre des transports. L’élu en question a notamment appelé à la nécessité d’un retour au rythme des vols d’avant la crise sanitaire, avec l’ouverture de nouvelles lignes au départ de plusieurs aéroports français et algériens.

Lire également : France : l’Algérie bientôt sur la liste verte ?

Advertisement

Trending