Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Prix des billets : Les vols vers l’Algérie coûteront plus cher

Published

on

Algérie vols prix billets

Immigration – Algérie Visas et Voyages – Tant que le nombre de vols vers l’Algérie n’a pas augmenté, les prix des billets coûteront toujours plus cher, particulièrement quand des occasions précises se présentent. Il est vrai que tout porte à croire que le gouvernement algérien s’apprête à augmenter le nombre de vols internationaux, mais la hausse sera relative, selon des indiscrétions.

En effet, tant que l’offre ne couvre pas la demande, les prix des billets d’avion resteront élevés. En particulier sur les vols entre la France et l’Algérie, dont les prix des billets dépassent tout entendement. Les autorités algériennes tardent toujours à augmenter le nombre de vols, même si tous les facteurs ayant mené vers la fermeture des frontières, deviennent de plus en plus rares. Cela en lien direct avec la pandémie de coronavirus dont la propagation a conduit à la fermeture des frontières.

En outre, l’Algérie est à la veille de deux événements majeurs dont profitent allègrement les entreprises commerciales. Et les compagnies aériennes ne seront pas en reste. Ces événements sont le mois de Ramadan et l’Aïd El Fitr que les Algériens de l’étranger aiment passer en famille en Algérie. Et l’exemple des tarifs d’Air France, déjà évoqués par la presse, est édifiant.

Vols vers l’Algérie : Les raisons d’une future hausse des prix des billets

En effet, Air France propose des billets de Paris vers Alger à 998 euros, et ce, pour la période allant de la mi-mars au 24 du même mois. Donc, avant l’arrivée du mois de carême. Mais les prix vont descendre jusqu’à 679 euros pour le même trajet, et ce, avant de remonter à 998 euros à la veille de la fête de l’Aïd. Et si les vols ne vont pas connaître une hausse significative entre la France et l’Algérie, les prix vont encore flamber à l’arrivée de la saison estivale, très prisée par les émigrés algériens.

Il faut conclure que ce n’est pas demain la veille, pour voir les prix des billets vers l’Algérie baisser significativement. Surtout qu’en plus du nombre réduit des vols et la coïncidence des fêtes religieuses, il y a la guerre en Ukraine qui s’invite avec son lot de mauvaises nouvelles. Ce conflit armé provoque une flambée du prix du baril de pétrole qui va inéluctablement provoquer une hausse du prix du kérosène. Et c’est sans surprise que cette nouvelle hausse va se répercuter sur les prix des billets d’avion.

Lire également : Vols : Voici pourquoi les billets sont plus chers vers l’Algérie que vers le Maroc (Vidéo)

Advertisement

Trending