Immigration – Algérie Visas et Voyages – Les prix des billets sur les vols vers l’Algérie sont ils encore chers ? La question se pose après les baisses des prix que les compagnies aériennes ont annoncées successivement depuis le 4 avril. C’est Air Algérie qui a ouvert le bal à la faveur de la hausse du nombre de vols par le ministère algérien des Transport, le 28 mars.

Advertisement

En effet, la question sur les prix des billets sur les vols vers l’Algérie est légitime. Et ce, même si ces mêmes prix ont connu une chute vertigineuse ces deux dernières semaines, notamment ceux depuis la France. C’est que pour savoir si les prix des vols ont réellement et suffisamment baissé, il faut les comparer ceux en vigueur à la même période de l’année.

Les prix des billets vers l’Algérie ont baissé, mais pas assez

Et comme il y a des paramètres techniques à prendre en compte, les spécialistes de la question sont les meilleurs analystes de la question. Et pour les vols entre la France et l’Algérie, le voyagiste Bourses des Vols est le mieux indiqué pour cela, puisqu’il travaille sur le marché algérien depuis 25 ans. Le voyagiste en question a donc assez de recul pour analyser l’évolution des tarifs.

Le site spécialisé Visa Algérie a questionné le président de la Bourse des Vols, Fabrice Dariot sur la question. Il en ressort que les prix même s’ils ont pris une tendance baissière, ils restent relativement chers. La réponse concise de Fabrice Dariot ne souffre d’aucune ambiguïté. “Depuis la mise sur le marché de vols de la part d’Air Algérie, les prix des vols sont orientés à la baisse, mais restent quand-même assez élevés”, estime, en effet, le patron de la Bourse des vols.

Les prix des billets dépendent aussi de la demande

Il faut se rappeler que la hausse du nombre des vols n’est pas le seul facteur favorisant la baisse des prix. Le recul de la demande en cette période de l’année peut aussi engendrer une baisse des prix. Donc, en prenant en considération ces deux facteurs et en comparant les prix avec la période d’avant la pandémie, les prix des billets restent élevés.

Pour rappel, la hausse du nombre de vols accordés à Air Algérie, le 28 mars, a engendré une baisse des prix des vols de et vers l’Algérie. En lançant la mise en vente des nouveaux vols, le 4 avril, la compagnie aérienne algérienne a baissé ses prix sur toutes ses lignes entre la France et l’Algérie. Les autres compagnies concurrentes ont très vite réagi, en baissant leurs prix. Cela a soulagé les Algériens de France qui n’ont pas cessé de dénoncer les prix exorbitants que pratiquaient les compagnies aériennes depuis la réouverture partielle des frontières algériennes, le 1er juin 2021.

Lire aussi : Aéroport d’Al ger : Grosse prise chez les éléments de la Police des frontières

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici