Immigration – Algérie Visas et Voyages – Il y aura bientôt une nouvelle hausse des vols internationaux de et vers l’Algérie. Conscients que les 64 vols ajoutés lundi à Air Algérie ne suffisent pas pour faire face à la demande, les responsables du gouvernement algérien vont très prochainement procéder à une nouvelle augmentation des dessertes.

Advertisement

C’est ce qu’on a appris de source très au fait du dossier qui croit fermement que le ministère des Transports va bientôt annoncer une nouvelle hausse des vols internationaux de et vers l’Algérie. De nombreux acteurs, notamment les parlementaires de l’opposition, exercent une pression énorme sur le gouvernement dans ce sens. il est surtout question de revenir au programme en vigueur avant la pandémie de coronavirus.

D’une hausse des vols vers une réouverture totale des frontières

En effet, les intervenants qui insistent auprès des autorités sur une augmentation des vols, veulent une réouverture totale des frontières. En fait, ils mettent toutes leurs forces dans une réouverture des frontières qui interviendrait dès l’été 2022. D’ailleurs, les aller-retour vers le siège du ministère des Transports ne cessent pas ces derniers jours, notamment pour ceux que la consistance du nouveau programme a déçus.

« Nous savons que le gouvernement va bientôt augmenter une nouvelle fois le nombre de vols. Nous exerçons des pressions pour cela », a en effet affirmé notre source qui ne désespère pas de voir les choses revenir à la normale, dès cet été. Un retour à la normale qui va privilégier une variété de destinations et, enfin, une baisse des prix des billets d’avion. C’est ce qui va soulager les Algériens de l’étranger, particulièrement ceux de France.

Algérie : De nouvelles destinations à privilégier

Il faut préciser que notre source ne dit pas plus sur les détails de la prochaine hausse des vols. Il ne sait pas, par exemple, combien de vols le ministère des Transports va-t-il ajouter la prochaine fois. Notre source ne sait pas non plus quelles sont les destinations que le gouvernement va privilégier lors de cette hausse.

Il est aisé d’imaginer que les autorités axeront la prochaine hausse sur les destinations ignorées par le dernier programme. Des destinations comme les aéroports algériens toujours fermés aux vols internationaux, comme ceux de Annaba, Sétif, Bejaïa et Tlemcen. La prochaine hausse peut concerner aussi certaines destinations françaises, à renforcer ou à ajouter au programme de vols. Enfin, quelque soit sa consistance et les destinations à desservir, la prochaine hausse va rendre service aux Algériens de l’étranger.

Lire aussi : Nouveau programme d’Air Algérie : Voici les vols disponibles

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici