Algériens du monde – La diaspora algérienne est montée au créneau concernant le remboursement des frais du confinement en Algérie, et ce suite à la décision d’annuler cette mesure auparavant obligatoire pour les voyageurs en provenance de l’étranger.

Advertisement

Les autorités algériennes ont partiellement rouvert les frontières du pays depuis le 1er juin dernier, et ce après plus d’une année de fermeture. Dans ce sens, plusieurs compagnies aériennes ont prévu des vols à destination du territoire national. Les pays actuellement concernés sont l’Espagne, la France, la Tunisie, la Turquie, l’Allemagne et l’Italie. Les voyageurs au départ de ces pays étaient auparavant soumis à une période de confinement de cinq jours à leur arrivée en Algérie. Les frais de cette procédure, qui avaient été fixés à 33.000 dinars étaient inclus dans les prix des billets de toutes les compagnies desservant l’Algérie, à l’exception d’Air France, ASL Airlines, Transavia et Vueling Airlines.

Toutefois, le gouvernement a décidé de supprimer cette procédure depuis le 26 juillet dernier. Cette annonce pose ainsi la question du remboursement des frais du confinement pour les personnes qui ont réservé leur billet avant l’annulation de ladite mesure. Pour le moment, aucune source officielle n’a communiqué à ce sujet. Des sources au sein d’Air Algérie ont, de leur côté affirmé que la compagnie nationale risquait de ne pas être en mesure d’accorder un remboursement du fait de sa situation financière qui reste encore délicate.

Remboursement des frais du confinement en Algérie : la diaspora dénonce

C’est dans ce contexte que plusieurs membres de la diaspora algérienne sont montés au créneau pour réclamer le remboursement des frais du confinement  pour les voyageurs qui ont acheté un billet vers l’Algérie avant le 26 de ce mois. Les algériens de l’étranger ont d’ailleurs été nombreux à exprimer leur colère quant à l’absence de communication sur ce sujet de la part de la compagnie nationale. « L’obligation de confinement est annulée mais aucun remboursement n’est envisagé jusqu’à maintenant. Je me trouve privé de mon argent et je n’ai pas d’endroit ou passe la nuit lors de mon arrivé à l’aéroport », dénonce notamment Hocine, qui a acheté un billet au départ de l’aéroport de Tunis pour quelques jours.

Selon notre interlocuteur, plusieurs personnes se trouvent d’ailleurs dans cette situation. « Air Algérie nous a dit qu’elle n’avait reçu aucune notification pour le remboursement, et l’ambassade d’Algérie (en Tunisie, ndlr) ne veut pas intervenir car elle considère que c’est un problème d’ordre commercial. Cela concerne non seulement Air Algérie mais aussi Tunisair », a-t-il précisé. Les billets achetés avant l’annulation du confinement étaient facturés à 1064 dinars tunisiens, dont 691 dinars comme frais de confinement. Les personnes qui ont acheté leurs billets après la dernière décision du gouvernement ont, de leur côté, payé 370 dinars tunisiens seulement. Nos tentatives pour joindre la compagnie aérienne nationale à ce sujet sont restée sans réponse à l’heure où nous mettons en ligne.

Lire également : Nouvelles conditions de voyage : Air Algérie précise

Advertisement