Voyages et immigration – La compagnie aérienne française, Transavia s’est exprimée au sujet de l’ouverture des frontières et de la reprise des vols vers les pays du Maghreb, et notamment vers l’Algérie.

Advertisement

L’Algérie ferme ses frontières depuis presque 14 mois, et de ce fait, tous les vols réguliers au départ et à destination du pays demeurent suspendus. Pourtant, de nombreuses compagnies étrangères continuent actuellement d’assurer des vols spéciaux au départ des aéroports algériens. Dans le sens AlgérieFrance, ces liaisons sont assurées par Air France, ASL Airlines ainsi que Transavia, filiale low-cost du groupe Air France-KLM.

Transavia a également programmé des vols vers plusieurs aéroports algériens en prévision de la prochaine saison estivale. Cette compagnie prévoit ainsi de desservir les villes d’Alger, Béjaïa, Oran et Tlemcen au départ de l’aéroport de Paris-Orly à partir du 21 juin prochain. Dans les détails, la filiale low-cost d’Air France-KLM prévoit d’effectuer des vols quotidiennement, sauf les dimanches, entre le 21 juin et le 3 juillet prochains dans le sens Paris-Alger. Transavia effectuera ensuite des vols tous les jours de la semaine entre le 5 juillet et le 30 septembre dans le même sens. En ce qui concerne les lignes Paris-Béjaïa, Paris-Oran et Paris-Tlemcen, la même compagnie compte les desservir entre deux et six fois par semaines durant la saison estivale qui vient.

Reprise des vols vers l’Algérie : Transavia s’exprime

Par ailleurs, le directeur général adjoint de Transavia France, Nicolas Henin s’est exprimé au sujet de la réouverture des frontières et de la reprise des vols pour cet été, notamment vers l’Algérie. «  Nous allons probablement renforcer certaines fréquences. Nous devrons faire des arbitrages. », a-t-il indiqué ce vendredi dans une déclaration au média spécialisé l’Écho Touristique, en ajoutant que le marché du transport aérien reste « toujours un peu fluctuant, il y a pas mal d’incertitudes, notamment au Maghreb.». « En Algérie, l’ouverture des frontières semble loin. », a-t-il notamment expliqué.

En effet, le gouvernement n’a actuellement défini aucune date pour la réouverture des frontières du pays, dont dépend le programme estival de Transavia et des autres compagnies. Lors d’une réunion du gouvernement qu’il a présidée il y a quelques jours, le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune avait notamment ordonné le maintien des mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19 actuellement en vigueur, dont « la fermeture totale des frontières aériennes, terrestres et maritimes » de l’Algérie. À cela s’ajoute une situation sanitaire préoccupante, qui ne devrait pas inciter les autorités à assouplir les restrictions sur les voyages à l’heure actuelle. Le bilan des contaminations quotidiennes au Coronavirus enregistre ainsi un rebond depuis le début de ce mois de ramadan, en frôlant les 300 cas alors qu’il dépassait à peine les 100 il y a quelques semaines.

Plusieurs spécialistes qui se sont exprimés sur cette situation ont d’ailleurs mis en garde contre un relâchement des mesures de lutte contre la maladie, au risque de voir l’émergence d’une troisième vague du virus en Algérie, où circulent déjà plusieurs variants. « L’Algérie sera au seuil d’une troisième vague si les contaminations continuent d’augmenter », a notamment prévenu le Pr Riyad Mahyaoui ce vendredi, en estimant que  « la hausse du nombre de cas ces derniers temps est principalement due à un relâchement dans l’application des mesure préventive, en particulier le port du masque et la distanciation sociale dans les lieux publics et les transports en commun ».

Lire également : Vols à destination de l’Algérie : Transavia apporte des précisions

Advertisement