Voyages et immigration – La vente des billets pour les traversées maritimes au départ de la France a repris à l’agence d’Algérie Ferries de Lyon après un problème technique qui a failli engendrer sa fermeture.

Advertisement

Après plusieurs appels lancés par la diaspora algérienne, les traversées maritimes reprendront leur activité pour la première fois depuis la fermeture de toutes les frontières algériennes en mars 2020. « Conformément à la décision du Président de la République et dans le cadre des efforts du Gouvernement visant à faciliter la circulation des citoyens vers diverses destinations internationales, le ministère des Transports annonce la reprise de l’activité de la compagnie nationale de transport maritime des voyageurs » avait annoncé le ministère des transports le mardi 12 octobre.

Le programme tracé par Algérie Ferries concerne pour l’instant deux pays : l’Espagne avec laquelle la première traversée aura lieu aujourd’hui 21 octobre sur la ligne Alicante – Oran à bord du El Djazaïr II d’une capacité de 1200 passagers, et la France sur la ligne Marseille – Alger à partir du 1er novembre prochain.

La vente des billets a commencé en France depuis le lundi dernier chez les différentes agences de la compagnie nationale situées à Paris, Lyon, Marseille et Lille. Cependant, un problème technique a bouleversé l’opération. « Les files devant l’agence de Lyon se sont formées depuis 03 heures du matin (…) malheureusement le système de réservations au niveau de cette agence ne fonctionnait pas et il était donc impossible de réserver. C’est également le cas pour l’ensemble des agences » avait reporté Tawfiq Khedim, député représentant des Algériens de la région sud de France via sa page Facebook officielle.

L’agence d’Algérie Ferries à Lyon échappe de justesse au scandale

Selon Tawfiq Khedim, le problème au niveau de l’agence de Lyon a été résolu hier matin. Cela n’a néanmoins pas empêché le déclenchement de quelques tensions survenues après une décision de fermeture de l’agence. « La police se préparait à évacuer les lieux, mais elle a été éloignée » a-il écrit hier. « Des dizaines de clients ont pu acheter leurs billets après la réparation du système et la prise en charge des doléances des citoyens par les employés qui sont restés au-delà de 19 h » a-t-il ajouté.

Pour rappel, le même député s’est exprimé mardi dernier et a tenu à rassurer les voyageurs. « La direction de la compagnie à Alger a affirmé qu’une intervention aura lieu dans les meilleurs délais pour régler le problème (…). Malheureusement, cela devrait prendre quelques jours alors que ce genre de problème doit normalement être réglé en quelques heures » avait-il communiqué à travers une vidéo publiée sur le réseau social cité précédemment.

Lire également : Hausse du nombre de vols vers l’Algérie : un nouveau détail sème le trouble

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici