Sport – Bonne nouvelle en sport, un athlète algérien a réalisé une performance époustouflante en France, à l’occasion d’un tournoi de natation. La nageur algérien, Jaouad Syoud, a remporté la médaille d’or du 200 m quatre nages au Golden Tour de Marseille, réalisant la meilleure performance de la compétition.

Advertisement

Lors de cette compétition qui a eu lieu vendredi 4 mars au Cercle des nageurs de Marseille, dans le sud de la France, Jaouad Syoud a pris la première place avec un chrono de 1’58″51, devant le Suisse Jeremy Desplanches (1’59″16) et le Français Emilien Mattenet (2’03″20). Le nageur algérien était très content de ce résultat qui lui ouvre la porte des mondiaux 2022 au Japon.

« Par rapport au chrono que j’ai réalisé, je pense que c’est très encourageant à ce moment de la saison. Je pense que c’est de bon augure pour la suite de la saison. J’espère améliorer mon temps lors des prochaines échéances. J’attends toujours le programme de ma fédération pour me projeter sur l’avenir », a déclaré l’athlète algérien, sociétaire du Olympic Nice Natation (France), à l’issue de sa victoire qui honore la natation en particulier et le sport en général.

Auteur d’une performance époustouflante, l’athlète algérien Jaouad Syoud soutenu par le président de la Fédération de natation

La Fédération algérienne de natation (FAN) n’est pas restée insensible à la performance époustouflante de cet athlète algérien dans le tournoi qui s’est déroulé en France. Son président, Mohamed Hakim Boughadou a publié un post sur sa page Facebook qui montre sa joie pour Jaoud Syoud et pour la natation algérienne. « Syoud est une fierté nationale, un espoir pour les générations futures et un modèle à suivre avec son sacrifice, abnégation et persévérance », a-t-il posté avec une certaine fierté.

Le président de la Fédération nationale de natation n’a pas manqué de lancer un appel aux dirigeants de l’Algérie pour qu’ils assument leurs responsabilités. Effectivement, ils devraient mettre les moyens pour une prise en charge efficace de cet athlète qui a montré ses grandes capacités. « C’est le moment de se secouer car les projets sont là, mais les moyens ne suivent pas…rendez-vous pour d’autres succès incha’Allah », a-t-il aussi asséné.

La sortie du président de la FAN à l’issue de cette grande performance de Jaouad Syoud s’explique par la non-prise en charge sérieuse des athlètes de haut niveau en Algérie. Une non-prise en charge, en effet, souvent décriée par les athlètes eux-mêmes. D’ailleurs, tout le monde se rappelle des dénonciations du champion olympique Taoufik Makhloufi, du détenteur du record d’Afrique du décathlon Larbi Bouraâda ainsi que l’espoir du tennis algérien Ines Ibbou.

Lire également : Voyages avec l’Algérie : Un spécialiste pointe la France du doigt

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici