Immigration – Les algériens ont été parmi les premiers bénéficiaires des titres de séjour en France en 2019. C’est ce qu’a en effet indiqué le site spécialisé Shengen Visa Info, citant des chiffres de l’organisme européen Eurostat.

Selon la même source, les algériens ont ainsi obtenu 27 405 titres de séjour en France en 2019. Ils se classent ainsi à la deuxième position des étrangers qui ont obtenu le plus grand nombre de documents de séjour dans ce pays. Les marocains se classent, de leur côté, en première position avec 34 979 titres de séjour accordés par la France à la même période. Ces chiffres concernent les nouveaux titres de séjour que les autorités françaises ont accordés en 2019. Les documents délivrés dans le cadre de procédures de renouvellement ne sont donc pas comptabilisés.

Toujours selon la même source, la France est la première destination en Europe pour les étudiants étrangers. Le pays a ainsi délivré 90.000 titres de séjour pour des motifs d’études en 2019. Ce chiffre représente 32% du total de titres de séjour délivrés par la France à la même période. En outre, la France est également le 4e pays qui a délivré le plus de documents de séjour l’année dernière. Elle se classe derrière la Pologne, l’Allemagne et l’Espagne.

La droite veut réduire le nombre de titres de séjour en France

Par ailleurs, rappelons que plusieurs partis de la droite politique française ont récemment appelé à la réduction du nombre de titres de séjour délivrés aux étrangers. C’est notamment le cas du parti Les Républicains (LR) de Christian Jacob. Il y a quelques semaine, ce parti avait en effet émis plusieurs propositions pour réduire l’immigration en direction de l’Hexagone. Il a notamment proposé d’instaurer chaque année un nombre limite de titres de séjour, qui serait voté par l’Assemblée nationale française.

Toutefois, le gouvernement français ne s’est pas montré favorable à ces appels de la droite politique. Le ministre français des affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, avait récemment déclaré que la réduction du nombre de visas pour les étrangers n’était pas à l’ordre du jour. Toutefois, il s’est montré favorable au renvoi vers leurs pays des étrangers se trouvant en situation irrégulière en France.

Lire également :

Immigration en France : vers la réduction du nombre de titres de séjour ?