Voyages et immigration – Les compagnies maritimes qui assurent des traversées entre la France et l’Algérie appliquent chacune des politiques différentes en matière de bagages.

Advertisement

Les traversées maritimes entre la France et l’Algérie ont repris depuis le 1er novembre dernier, et ce après plus d’une année et demi de suspension en raison de la crise sanitaire. Actuellement, il y a deux compagnies qui assurent des voyages entre les deux pays. Il s’agit d’Algérie Ferries et de Corsica Linea.

Lesdites compagnies desservent le port d’Alger au départ de Marseille à raison d’une traversée par semaine en aller-retour chacune. La compagnie maritime nationale, Algérie Ferries a mobilisé le Badji Mokhtar III sur cette ligne. Dernière acquisition en date de la flotte algérienne, ce navire réceptionné à l’été dernier a une capacité de transport de 1500 passagers et plus de 500 véhicules.

Corsica Linea assure quant à elle ses traversées à bord du Danielle Casanova. Entièrement rénové en 2016, celui-ci peut transporter jusqu’à 2400 passagers et 700 véhicules. Ledit navire assure non seulement des traversées avec l’Algérie, mais également avec la Tunisie.

Combien de bagages autorisés sur les traversées maritimes vers l’Algérie?

En ce qui concerne les bagages, les deux compagnies maritimes précédemment mentionnées appliquent chacune une politique qui lui est propre pour les traversées avec l’Algérie. Corsica Linea autorise ainsi le transport de deux bagages et d’un sac à dos pour les voyageurs sans véhicule. Cette compagnie ne dispose toutefois pas de consignes à bagages sur son navire, et les voyageurs doivent ainsi garder leurs effets personnels à portée de main pendant toute la durée du voyage.

La compagnie maritime française n’impose également pas de limite de poids pour les bagages. Les voyageurs doivent seulement respecter la conditions de transporter des bagages qui peuvent être facilement déplacés à bord, sans quoi le transport de ceux-ci peut être refusé.

Algérie Ferries offre quant à elle la possibilité de déposer les bagages à bord de chariots et d’armoires qui sont mises à disposition des voyageurs. La compagnie nationale algérienne interdit toutefois les bagages sur les ponts supérieurs de ses navires si ceux-ci dépassent un certain poids. Les passagers peuvent ainsi transporter un maximum de deux bagages n’excédant pas les 15 Kg chacun sur les ponts. Pour ce qui est des bagages en cale, les voyageurs de la classe économique sont limités à 30 Kg par personne, tandis que ceux qui voyagent en classe cabine peuvent transporter le double de ce poids.

Lire également : Vols avec la France : des changements pour les algériens

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici