Voyages et immigration – Une nouvelle destination a été ajoutée aux traversées maritimes à destination de l’Algérie. Il s’agit de la ville d’Almeria en Espagne, au départ de laquelle des voyages auront lieu vers les ports d’Oran et de Ghazaouet.

Advertisement

Les frontières maritimes de l’Algérie ont été rouvertes il y a quelques jours, et ce après plus d’une année et demi de fermeture. Cette décision, annoncée par le ministère des transports est entrée en vigueur depuis le 21 octobre dernier.

Actuellement, seuls deux pays sont concernés par la reprise des traversées maritimes vers l’Algérie. Il s’agit de la France et de l’Espagne. Les navires El Djazaïr II et Badji Mokhtar III, respectivement d’une capacité de 1200 et 1500 passagers sont chargés d’assurer les liaisons avec ces deux pays.

En plus de la compagnie nationale Algérie Ferries, deux autres compagnie étrangères desservent l’Algérie à raison d’une fois par semaine chacune. Corsica Linea, qui assure des voyages sur la ligne Marseille-Alger a repris ses activités depuis le 9 novembre en cours. Pour l’Espagne, c’est la compagnie Balearea qui dispose d’une liaison par semaine avec l’Algérie. Cette compagnie a annoncé la reprise de ses dessertes pour le 20 de ce mois de novembre.

Une nouvelle destination ajoutée aux traversées vers l’Algérie

Par ailleurs, une nouvelle destination a été ajoutée au programme des traversées maritimes vers l’Algérie. Il s’agit de la ligne Almeria-Oran et Almeria-Ghazaouet, qui sera desservie par la compagnie espagnole Transmediterranea.

Selon ce qu’elle a dévoilé sur son site web officiel, Transmediterranea desservira les deux ports de l’Ouest algérien selon le programme suivant :

  • Almeria  – Oran : chaque mardi à 23 h 00
  • Oran – Almeria : chaque mercredi à 22 h 00
  • Almeria – Ghazaouet : chaque samedi à 23 h 00
  • Ghazaouet – Almeria : chaque dimanche à 15 h 00

Par ailleurs, Transmediterranea a également rappelé les conditions de voyage vers l’Algérie pour ses clients. Celles-ci sont, rappelons-le, les mêmes que pour les voyages en avion. Les personnes concernées doivent ainsi présenter le résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 36 heures avant leur voyage, et se soumettre à un test antigénique à leurs frais dès l’arrivée sur le territoire national. Le montant de ce dernier test est fixé à 10 euros ou 1600 dinars qui peuvent être payés sur place par le voyageur.

Lire également : Voyages vers l’Algérie : nouveau durcissement des mesures ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici