Algérie – L’Algérie devrait acquérir prochainement un vaccin contre le Coronavirus. C’est en effet ce qu’a indiqué le Pr.Ilyes Akhamouk, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19 dans le pays.

L’acquisition d’un vaccin contre le Coronavirus est en effet plus que jamais d’actualité en Algérie. Depuis les annonces de plusieurs laboratoires qui ont indiqué avoir développé un vaccin contre cette maladie, plusieurs responsables algériens se sont en effet exprimés sur la question. Le Pr Ilyes Akhamouk, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19, a été le dernier en date à aborder ce sujet.

Selon ce spécialiste, l’Algérie devrait en effet acquérir prochainement le fameux vaccin. Ilyes Akhamouk a ainsi indiqué que les premières doses devraient arriver dans le pays au cours du premier trimestre 2021. Le même spécialiste a également affirmé que les autorités algériennes étudiaient actuellement les offres de plusieurs laboratoires, afin de parvenir à  acquérir le meilleur vaccin une fois celui-ci disponible à la vente.

Coronavirus : l’Algérie a enregistré un nouveau record de contaminations

Par ailleurs, rappelons que l’Algérie a enregistré un nouveau record de contaminations au Coronavirus. Ainsi, 1133 nouveaux cas ont été enregistrés hier en Algérie, selon ce qu’a indiqué le Dr Djamel Fourar, président du comité scientifique de suivi de la pandémie. Ce chiffre porte à 77.000 le nombre total de cas enregistrés depuis le début de la pandémie en Algérie au printemps dernier.

Toujours dans le même contexte, le premier ministre Abdelaziz Djerrad a présidé, hier mardi, une réunion avec les walis. Cette réunion avait notamment pour objectif d’évaluer les mesures prises par le gouvernement afin d’endiguer la propagation du Coronavirus. Ainsi, le chef de l’exécutif algérien a instruit les walis de prendre les mesures nécessaires afin de palier au manque de moyens de prise en charge au sein des hôpitaux. M.Djerrad a également donné des instructions pour veiller au respect strict du protocole sanitaire mis en place dans les écoles, et palier à tout manque éventuel dans ces établissements.

Lire également : Vaccin contre la Covid-19 : l’Institut Pasteur d’Algérie monte au créneau