Connect with us
istanbul escort

Algérie Visas et Voyages

Variant Omicron en Algérie : quel impact sur les voyages ?

Variant Omicron Algérie voyages

Voyages et immigration – L’apparition du variant Omicron de la Covid-19 en Algérie pourrait grandement impacter les voyages vers ce pays d’Afrique du Nord.

Le variant Omicron de la Covid-19, qui est apparu pour la première fois en Afrique du Sud touche désormais l’Algérie. Un premier cas confirmé de ce variant a en effet été détecté, a annoncé l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) dans un communiqué hier mardi.

Selon la même source, cette nouvelle souche de la maladie a été détectée chez un voyageur en provenance de l’étranger. « Dans le cadre de l’activité de séquençage des virus SARS-CoV-2 effectuée par l’Institut Pasteur d’Algérie, notamment dans le contexte de la surveillance des variants circulants, il a été procédé ce jour 14 décembre 2021, à la détection du premier cas du variant Omicron (B.1.1.529), en Algérie », a indiqué l’Institut Pasteur.

Le média spécialisé Visa Algérie, qui cite des sources proches du dossier indique qu’il s’agirait d’un passager d’une nationalité africaine, qui aurait voyagé avec la compagnie Qatar Airways. La personne concernée « a fait l’objet, dans le cadre des dispositions et protocoles sanitaires arrêtés par les autorités algériennes, d’un test antigénique à son arrivée au niveau de l’Aéroport Houari Boumediene d’Alger », a ajouté l’IPA.

Variant Omicron en Algérie : ce qui pourrait changer pour les voyages

Dans ce contexte, l’apparition du variant Omicron en Algérie pourrait impacter significativement les voyages de et vers ce pays. Actuellement, les spécialistes s’accordent sur le fait qu’une fermeture des frontières nationales n’est pas nécessaire, néanmoins, le gouvernement pourrait renforcer les contrôles au niveau des ports et des aéroports.

Les voyageurs qui entrent sur le territoire national par bateau sont déjà soumis à l’obligation de présenter un Pass vaccinal préalablement à leur embarquement. Avec la nouvelle donnée que constitue l’apparition du variant Omicron, les autorités pourraient également élargir cette mesure aux voyageurs par avion.

De même, des pays étrangers pourraient également durcir les conditions d’entrée des algériens sur leur territoire. La France pourrait notamment faire repasser l’Algérie dans sa liste des pays à haut risque en cas de forte diffusion du variant Omicron sur le territoire national. Rappelons d’ailleurs que cette mesure avait déjà été prise au mois d’août dernier, lorsque l’Algérie faisait face à une vague meurtrière du variant Delta.

Notons également que même si elle reste improbable, une éventuelle fermeture des frontières nationales n’est pas à écarter complètement. Il est en effet utile de rappeler qu’un tel scénario s’était déjà produit au mois de mars dernier, lorsque le gouvernement avait décidé d’interrompre brutalement les voyages vers le territoire national, et ce malgré un avis défavorable du comité scientifique.

Lire également : Situation sanitaire et voyages : nouveau développement important en Algérie

Advertisement

Advertisement

Trending