Voyages et immigration – La compagnie aérienne française, Air France a apporté de nouvelles précisions concernant la vente des billets sur ses vols à destination de l’Algérie, dont les frontières sont ouvertes depuis plus d’un mois.

Advertisement

Le gouvernement algérien a en effet rouvert partiellement les frontières du pays depuis le 1er juin dernier, et plusieurs compagnies aériennes ont programmé des vols vers le territoire national dans le cadre de cette décision. Pour ce mois de juillet, Air Algérie continue ainsi à assurer des liaisons avec les aéroports de Barcelone, Tunis, Istanbul, Francfort et Rome. Tunisair, Turkish Airlines, Lufthansa ou encore Alitalia desservent également l’Algérie au départ et à destination de leurs pays respectifs, et ce à raison d’un vol par semaine chacune.

Concernant les vols au départ de la France, ils sont assurés par Air Algérie, Air France, Vueling Airlines, Transavia et ASL Airlines. Ces compagnies ouvrent les réservations sur leur dessertes chaque semaine. Ainsi, Air Algérie a prévu deux vols au départ de Paris cette semaine, dont un pour ce mardi et un deuxième pour après-demain 8 juillet. Transavia et Air France opéreront pour leur part des vols les 8 et 9 de ce mois respectivement, tandis que Vueling Airlines prévoit des liaisons au départ de Marseille jusqu’au 31 juillet prochain.

Vente des billets vers l’Algérie : Air France précise

D’ailleurs, Air France a apporté de nouvelles précisions concernant la vente des billets sur ses vols à destination de l’Algérie.  Ladite compagnie a ouvert hier lundi les réservations sur son vol de vendredi 9 juillet, mais les places ont toutes été réservées en l’espace de quelques minutes. « Comme les autres vols commerciaux vers cette destination, il est commercialisé sur airfrance.fr et airfrance.dz. Il a été mis en ligne hier à 11 h 00 et les 468 places ont été réservées en 15 mn », explique Air France dans une déclaration au média spécialisé Visa Algérie. « C’est la raison pour laquelle des clients n’ont peut-être pas pu voir la vente des billets au-delà de ces quelques minutes », détaille la compagnie française. « Nous espérons pouvoir opérer prochainement d’autres vols commerciaux et poursuivons le dialogue avec les autorités algériennes », ajoute la même source.

D’ailleurs, la compagnie nationale Air Algérie se trouve elle aussi au centre d’une polémique concernant les réservations sur ses vols. Plusieurs internautes ont ainsi affiché leur colère vis-à-vis de l’impossibilité de procéder à l’achat des billets sur le site web de ladite compagnie. Une source au sein d’Air Algérie, contactée par nos soins hier lundi, a indiqué que ledit site internet « connaît des soucis techniques » à l’heure actuelle. Notre source ne donne en revanche pas davantage de précisions concernant la nature de ces soucis ou une date éventuelle pour leur règlement.

Lire également : Vente des billets : un ex-député charge Air Algérie

Advertisement