Voyages et immigration – Les refus de visas pour la France aux ressortissants algériens ont atteint un seuil choquant, selon ce qu’a dénoncé l’association de défense du consommateur (APOCE) dans une publication sur sa page Facebook officielle.

Advertisement

Les relations entre l’Algérie et la France connaissent une crise depuis plusieurs semaines. À la fin du mois de septembre dernier, le gouvernement français avait en effet annoncé sa décision de réduire de 50% le nombre des visas accordés aux algériens. Cette décision est due, selon le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal, au manque de coopération de l’Algérie dans le renvoi de ses ressortissants indésirables en France.

Selon le même responsable, les représentations diplomatiques algériennes en France n’ont en effet délivré qu’une vingtaine de laissez-passer consulaires pour le renvoi de leurs ressortissants résidant en situation illégale en France. Ce nombre de laissez-passer a été délivré alors que les autorités françaises ont décidé du renvoi de plusieurs ressortissants nationaux, avait affirmé M.Attal.

De son côté, le ministre française de l’intérieur, Gérald Darmanin a conditionné la levée de ces restrictions à la délivrance de plus de laissez-passer consulaires pour les ressortissants algériens indésirables en France. « Tant que vous ne reprendrez pas vos ressortissants, nous n’accepterons pas vos ressortissants », avait-il affirmé au mois d’octobre dernier.

Visas pour algériens : le taux de refus choquant de la France

De son côté, l’association algérienne de défense du consommateur (APOCE) a dénoncé un taux de refus choquant des visas pour les algériens de la part des autorités diplomatiques de la France. Il faut noter que cet aspect est dénoncé depuis déjà plusieurs semaines par les demandeurs de visas algériens sur les réseaux sociaux. « Vous perdez votre argent ! la France ne délivre plus de visas à cause de la crise diplomatique avec l’Algérie », dénonçait notamment un internaute il y a quelques jours.

Selon l’APOCE, le taux de refus des visas français pour les algériens atteint les 95%, ce qui est bien supérieur aux 50% annoncés par les autorités de l’Hexagone il y a quelques semaines. « Nous vous déconseillons de faire des demandes de visas auprès des autorités consulaire françaises à l’heure actuelle », écrivait l’APOCE jeudi 9 décembre sur sa page Facebook officielle.

« Les données en notre possession, et qui proviennent d’agences de voyage indiquent que la majorité des demandes sont actuellement refusées (le taux d’acceptation ne dépasse pas les 5% au maximum) même pour les renouvellements des visas » ajoute la même source, qui rappelle que « les frais de demande sont d’environ 20.000 dinars non-remboursables ».

Lire également : Plusieurs familles contraintes d’annuler leurs voyages vers l’Algérie : voici la raison

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici