Voyages et immigration – Le consulat général de France à Alger s’est exprimé, ce jeudi 3 juin, au sujet de la délivrance des visas Schengen pour les algériens souhaitant se rendre dans ce pays.

Advertisement

Les frontières de l’Algérie sont partiellement ouvertes depuis le 1er juin en cours, et ce après plus d’une année de fermeture totale. Dans ce sens, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie a prévu un total de huit vols au départ et à destination des aéroports de plusieurs pays. Les aéroports concernés par ce programme sont ceux de Paris, Marseille, Barcelone, Tunis, Istanbul, Rome et Francfort. Le programme concernant ces deux dernières destinations n’a pas encore été publié, mais le gouvernement a confirmé hier mercredi l’ouverture de ces nouvelles dessertes sur instruction du chef de l’État Abdelmadjid Tebboune.

Toutefois, les algériens voyageant vers l’étranger restent toujours soumis aux conditions d’entrée de leur pays de destination. Dans le cas de la France, les voyageurs en provenance des pays extérieurs à l’Union Européenne doivent notamment se conformer au régime des motifs impérieux qui est en vigueur depuis le 31 janvier dernier. En plus de cette obligation, tous les voyageurs doivent fournir un test PCR réalisé moins de 72 heures avant la date de leur départ, et s’engager à observer une période d’isolement de 7 jours une fois sur le territoire français.

Visas Schengen pour les algériens : le consulat de France à Alger précise

Par ailleurs, le consulat de France à Alger s’est exprimé ce jeudi au sujet de la délivrance des visas Schengen pour les ressortissants algériens. Les autorités de l’Hexagone anticipent en effet une réouverture plus large des frontières algériennes si la situation sanitaire dans ce pays demeure stable dans les semaines à venir. L’Algérie pourrait ainsi regagner la liste des « pays sûrs » avec lesquels la France applique le moins de restrictions sur les voyages. C’est dans ce contexte que la représentation diplomatique précédemment mentionnée a indiqué ce jeudi que « Les consulats généraux de France en Algérie reprendront progressivement à compter du 17 juin 2021 l’instruction des demandes de visa présentées par des personnes se rendant en France pour motif professionnel et justifiant avoir obtenu par le passé un visa de circulation (visa de court séjour à entrées multiples) délivré par la France, d’une validité d’au moins un an et arrivé à expiration après le 1er novembre 2019 »

« Les conjoints de Français, ainsi que ceux de ressortissants de l’Union européenne, pourront également déposer leur dossier », détaille le communiqué du consulat français. La même source a indiqué que les prises de rendez-vous pour les catégories de personnes sus-mentionnées débuteront à partir du 9 juin prochain. « La délivrance d’un visa n’autorise pas nécessairement le franchissement de la frontière. Comme indiqué précédemment, celui-ci reste soumis aux restrictions exceptionnelles mises en œuvre depuis le 31 janvier 2021 en raison de la pandémie de la covid-19 », rappelle la même source.

Actuellement, les représentations diplomatiques françaises en Algérie traitent seulement les dossiers de demande de visas de long séjour. Les catégories de personnes concernées par ce type de visas sont notamment les étudiants et les candidats au regroupement familial.

Lire également : Visas Schengen pour les algériens : de nouvelles mesures seront mises en place par l’UE

Advertisement