Voyages et immigration – La France a annoncé qu’elle recommencerait prochainement à accueillir les touristes étrangers et elle pourrait, dans ce sens, reprendre la délivrance de visas touristiques pour les algériens.

Depuis l’apparition de la pandémie de Coronavirus au cours des premiers mois de l’année 2020, plusieurs pays ont adopté une série de restrictions dans le cadre de la lutte contre cette maladie. L’Algérie a, dans ce sens, décidé de fermer ses frontières et de suspendre toutes les liaisons terrestres, aériennes et maritimes au départ et à destination de son territoire. Ces restrictions sur les voyages, encore en vigueur aujourd’hui sur le territoire algérien, avaient également été adoptée par une grande partie des pays du monde.

Dans ce sens, les autorités françaises ont notamment suspendu l’octroi des visas pour les touristes étrangers, et ont renforcé les contrôles à leurs frontières depuis le 31 janvier dernier. Le gouvernement de Jean Castex a ainsi instauré, depuis cette date, un système de motifs impérieux auquel doivent se conformer tous les voyageurs en provenance ou à destination des pays tiers, dont l’Algérie.

France : vers la reprise de délivrance des visas touristiques aux algériens ?

La France pourrait toutefois reprendre prochainement la délivrance des visas touristiques aux ressortissants étrangers, dont les algériens. Le président français, Emmanuel Macron a en effet annoncé, hier jeudi que son pays allait recommencer à accueillir les touristes étrangers à partir du 9 juin prochain. Selon ce qu’il a précisé, ceux-ci devront toutefois être titulaires du Pass Sanitaire instauré par la France pour la reprise progressive des voyages cet été. Ce Pass Sanitaire « permettra de montrer qu’on est vacciné ou testé négatif dans les deux jours qui précèdent (l’entrée en France, ndlr) », a expliqué le président français, qui indique que le Pass en question sera « disponible sur papier, ou tout simplement sur l’application TousAntiCovid ».

Par ailleurs, notons qu’actuellement, seules des catégories restreintes de personnes peuvent voyager entre l’Algérie et la France. Il s’agit notamment des titulaires de visas de long séjour, à l’image des étudiants, des candidats au regroupement familial en France ainsi que des algériens résidant légalement dans l’Hexagone. Les algériens en instance de mariage avec des ressortissants français devraient également être prochainement autorisés à voyager. Le Conseil d’État français a, pour rappel, récemment enjoint le gouvernement de Jean Castex d’instruire les représentations diplomatiques de la France en Algérie pour la reprise de la délivrance des visas à cette catégorie de personnes.

Lire également : Immigration en France : vers la réduction du nombre de titres de séjour pour les algériens ?