Voyages et immigration – Les vols vers l’Algérie continuent à défrayer la chronique, avec Air France et Volotea, des compagnies aériennes qui se rendent coupables d’actes répréhensibles. Ces dernières proposent des vols qui n’entrent pas dans le programme de la réouverture partielle des frontières autorisé par le gouvernement algérien.

Advertisement

En fait, ces deux compagnies, et d’autres avant elles, profitent souvent de la confusion entre les programmes réguliers d’avant la pandémie et ceux autorisés dans le cadre de la réouverture partielle des frontières. Une confusion dans laquelle tombent facilement les voyageurs qui cherchent des vols désespérément vers l’Algérie. Particulièrement les ressortissants algériens vivant en France.

Air France et Volotea sont censées se contenter des vols vers l’Algérie autorisés dans le cadre du programme hivernal qui prend fin le 26 mars 2022. Pour ce qui est de la suite, notamment le programme d’avril et de mai, les compagnies n’ont pas encore d’autorisation. Aucune compagnie d’ailleurs n’a reçu cette autorisation, pas seulement Air France et la compagnie espagnole Volotea.

Air France modifie ses modalités de remboursement pour ses vols annulés

Il faut rappeler que cette pratique n’est pas nouvelle dans le ciel de l’Algérie. Depuis la réouverture partielle des frontières entrée en vigueur le 1er juin 2021, les compagnies proposaient des vols non autorisés pour les annuler à la dernière minute. Même la compagnie nationale Air Algérie s’est rendue coupable de cette pratique à une certaine période.

Pourtant, toutes les compagnies savent qu’il n’y a pas encore des vols autorisés pour le mois d’avril. C’est peut-être suffisant pour affirmer que c’est une pratique frauduleuse de proposer des vols pour cette période. D’autant plus que les compagnies annulent ces vols à la veille de la date programmée.

En fait, pour les Algériens de la diaspora, la procédure de remboursement n’est rien devant la frustration de ne pas rentrer au bled. Surtout après trois années d’absence. Pire encore, Air France a modifié ses modalités de remboursement. Selon le site spécialisé Visas Algérie, le remboursement n’est plus automatique pour les vols annulés. La compagnie française propose un avoir remboursable valable une année, et ce, sur ses tarifs Light et Standard. Seul son tarif Flex donne doit à un remboursement.

Lire également : Europe : L’Algérie tente un coup de maître à la faveur de la guerre en Ukraine

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici