Immigration – Algérie Visas et Voyages – Les Algériens de France vont avoir un sérieux problème en été avec les vols d’Air Algérie. Avec la hausse vertigineuse de la demande, ils ne trouveront plus de billets auprès de la compagnie aérienne algérienne. C’est là que l’on se rend compte que le nouveau programme de vols était important, mais toujours insuffisant.

Advertisement

En effet, les vols depuis la France de la compagnie nationale Air Algérie ne pourront pas satisfaire la demande grandissante chez les Algériens de l’Hexagone. D’ailleurs, Air Algérie arrivera bientôt à saturation, comme le dit une source de la compagnie au site spécialisé Visa Algérie.

Air Algérie opère 73 vols par semaine depuis la France

C’est que les 73 vols que la compagnie algérienne opère entre la France et l’Algérie ne peut être suffisants pour la saison estivale. C’est en été que les Algériens de France préfèrent se rendre en Algérie pour passer leurs vacances en famille et entre amis. Et si ce chiffre est suffisant pour le printemps et l’hiver, il ne peut être que dérisoire pour la saison estivale durant laquelle la demande connaît un grand boom.

De ce fait, les Algériens devront se tourner vers les compagnies desservant l’Algérie depuis la France pour espérer se rentre au pays. A l’instar d’Air France, Transavia, ASL Airlines, Vueling et Volotea. Mais dans ce cas, ils vont devoir payer cher leur voyage. Ces compagnies n’ont pas la même politique des prix qu’Air Algérie. Leurs tarifs sont extrêmement élevés lors des hautes saisons. Par exemple, Air France affiche des billets à plus de 600 euros en moyenne. Il y a même des billets qui coûtent plus de 760 euros pour un vol aller-retour. Et d’ici juin, les prix risquent d’augmenter en plus, s’il n’y a aucune mesure qui viendra stopper cela.

Les prix des billets baisseront quand Air Algérie renforcera son programme

Il faut dire que même avec 146 vols par semaine, le compte n’est pas bon pour une diaspora importante en nombre et qui a des traditions en termes de programmation de vacances. Les mois de juillet et août sont habituellement chauds sur les prix des billets entre la France et l’Algérie. Y compris quand il y avait plus de 300 vols hebdomadaires entre les deux pays.

C’est là que se pose la problématique d’une nouvelle hausse du nombre de vols. Ou celle, plus large, de la réouverture totale des frontières algériens, notamment avec l’amélioration palpable de la situation sanitaire en Algérie. Si d’ici le mois de mai, le gouvernement algérien annonce une nouvelle hausse des vols, cela aura une répercussion certaine sur les prix des billets, au grand bonheur des Algériens de France.

Lire aussi : Vols France-Algérie : Volotea provoque de nouveau la colère des Algériens

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici