Voyages et immigration – L’ambassade d’Italie en Algérie a apporté de nouvelles précisions concernant les vols entre les deux pays, dans le cadre de la réouverture partielle des frontières algériennes.

Les autorités algériennes ont autorisé la reprise partielle des vols depuis le 1er juin en cours après plus d’une année de fermeture des frontières. Dans ce cadre, le gouvernement a instauré des mesures strictes pour l’ensemble des voyageurs entrant sur le territoire national. Ainsi, les personnes concernées devront obligatoirement s’isoler pendant cinq jour dans un lieu désigné par les autorités dès leur arrivée en Algérie. Les frais relatifs à cette période de confinement et au test PCR qui la conclura seront à la charge exclusive des voyageurs, qui devront s’en acquitter préalablement à leur embarquement.

Concernant le programme des vols, il concerne pour le moment les aéroports de Paris, Marseille, Barcelone, Tunis, Istanbul et Francfort. La compagnie nationale Air Algérie a annoncé avant-hier samedi l’ouverture des réservations pour cette dernière destination, avant de lancer le premier vol sur cette ligne mercredi 9 juin. Par ailleurs, la même compagnie a également annoncé, il y a quelques jours, l’ouverture d’une autre ligne aérienne avec l’aéroport de Rome, en Italie.

Vols de et vers l’Algérie : l’ambassade d’Italie s’exprime

L’ambassade d’Italie en Algérie a d’ailleurs donné de nouvelles précisions concernant les vols entre les deux pays. Dans un communiqué publié jeudi 3 juin, ladite représentation diplomatique a indiqué que la compagnie aérienne italienne, Alitalia allait également assurer des vols au départ et à destination de l’Algérie. « La compagnie aérienne Alitalia annoncera le plan des vols pour le mois de juin (3 vols) et les mois suivants (un vol hebdomadaire) dans les meilleurs délais », a annoncé l’ambassade d’Italie.

Ainsi, le nombre de compagnies qui assurent des vols avec l’Algérie passera à quatre au total. Il s’agit d’Air Algérie, Tunisair, Turkish Airlines et Alitalia. La compagnie allemande, Lufthansa n’a pour sa part pas dévoilé son programme dans le sens Allemagne-Algérie à l’heure actuelle. Le programme actuel des desserte reste effectif jusqu’à la fin de ce mois de juin. La poursuite des vols pour les mois qui viennent demeure toutefois incertaine, en l’absence de communication du gouvernement à ce sujet. Il est en effet à rappeler que l’ouverture actuelle des frontières dépend grandement de la situation sanitaire en Algérie, et que les autorités n’écartent pas le recours à une nouvelle fermeture des frontière si le nombre de cas de contamination à la covid-19 venait à augmenter de manière significative.

Lire également : Conditions d’entrée en France pour les algériens : le Consulat français à Alger explique