Voyages et immigration – Les compagnies étrangères opèrent des vols spéciaux de et vers l’Algérie au cours de ce mois d’avril au profit de plusieurs catégories de personnes encore autorisées à voyager.

Advertisement

Alors qu’Air Algérie semble prolonger la suspension de ses opérations de rapatriement pour un autre mois, plusieurs compagnies étrangères ont prévu des liaisons aérienne au départ et à destination de l’Algérie. Ils s’agit notamment d’Air France et de Turkish Airlines qui effectueront des vols dans les deux sens avec la France et la Turquie. ASL Airlines et Transavia continueront, pour leur part, de desservir la France au départ de plusieurs aéroports algériens.

Dans ce sens, Air France a prévu des vols quotidiens à l’aller et au retour entre l’aéroport d’Alger et celui de Paris-Charles de Gaulle. La même compagnie compte également effectuer des vols au départ et à destination de l’aéroport d’Oran, dans l’Ouest de l’Algérie. Turkish Airlines opérera, pour sa part, des liaisons dans les deux sens entre les aéroports d’Istanbul et d’Alger. Enfin, Transavia et ASL Airlines effectueront, quand à elles, des vols au départ d’Alger, Oran, Annaba et Béjaïa vers les aéroports parisiens d’Orly et de Roissy Charles de Gaulle.

Vols de et vers l’Algérie : qui sont les personnes autorisées ?

Évidemment, les catégories de personnes autorisées à prendre les vols de ces compagnies au départ et à destination de l’Algérie sont restreintes. Pour les liaisons dans le sens AlgérieFrance ou AlgérieTurquie, elles concernent principalement les ressortissants de ces pays se trouvant en Algérie. Les ressortissants algériens peuvent également voyager s’ils font partie des catégories d’étrangers admises dans ces pays. Ces catégories sont notamment les détenteurs de visas de long séjour, les algériens résidant légalement dans le pays de destination ainsi que les personnes titulaires de visas de regroupement familial.

Les vols dans le sens FranceAlgérie et TurquieAlgérie concernent quant à eux des catégories plus restreintes. Il s’agit des algériens détenteurs d’une autorisation d’entrée sur le territoire national. Ce document est principalement délivré aux personnes employées des représentations diplomatiques de l’Algérie à l’étranger, ou des personnes effectuant des missions approuvées par les autorités algériennes. Les citoyens devant accompagner les dépouilles des algériens décédés à l’étranger peuvent également solliciter cette autorisation, de même que les citoyens qui ont effectué des soins dans les hôpitaux concernés, et dont l’hospitalisation est arrivée à terme.

Lire également : Vols Algérie France en avril : voici le programme complet d’ASL Airlines

Advertisement