Liaisons spéciales Algérie– La compagnie aérienne italienne, Alitalia a programmé de nouveaux vols vers l’Algérie, depuis l’Italie. C’est ce qu’a en effet indiqué ladite compagnie, dans son programme concernant le mois de décembre 2020.

Alitalia a en effet inclus l’Algérie dans son programme pour le mois de décembre 2020. Ainsi, la compagnie italienne compte desservir Alger depuis Rome à partir du 2 décembre prochain, et ce à raison de trois vols par semaine. Ainsi, Alitalia vient s’ajouter aux nombreuses autres compagnies qui ont inclus l’Algérie dans leurs programmes de liaisons aériennes.

La compagnie française, Air France a en effet annoncé il y a quelques jours son intention de desservir l’Algérie pour les mois de novembre et décembre prochains. Dans ce sens, cette compagnie a inclus deux villes algériennes dans son programme, à savoir la capitale Alger ainsi que la ville d’Oran, à l’ouest du pays.

Vols vers l’Algérie depuis l’Italie : qu’en est-il des frontières

Par ailleurs, il est à souligner que ces vols d’Alitalia, ainsi que ceux des autres compagnies aériennes, dépendent entièrement de la réouverture ou non des frontières de l’Algérie. En effet, les autorités du pays ont fermé l’espace aérien, maritime et terrestre depuis le printemps dernier. Cette mesure, prise pour lutter contre la pandémie de Covid-19, est toujours en vigueur.

Les liaisons aériennes et maritimes sont, elles aussi, suspendues. Un nombre limité de vols continuent toutefois d’être maintenus. Il s’agit, entre autres, des vols rentrant dans le cadre des opérations de rapatriement. Dans ce cadre, Air Algérie a d’ailleurs prévu un vol vers la France pour ce jeudi 22 octobre. D’autres compagnies, à l’image d’Egyptair, opèrent également des vols à partir de l’Algérie.

Outre les vols de rapatriement, des vols spéciaux sont également disponibles au départ de l’Algérie. Ceux-ci sont opérés par la compagnie ASL Airlines en direction de la France, et concernent des catégories spécifiques de personnes, comme les étudiants titulaires d’un visa ou encore les conjoints de français.

Lire également :

L’Italie veut recruter des travailleurs algériens