Trafic aérien – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie a publié ce lundi un communiqué concernant ses vols de rapatriement depuis Paris. Ladite compagnie a ainsi confirmé le transfert de toutes ses liaisons vers l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle.

Air Algérie modifiera en effet légèrement le programme de ses vols de rapatriement depuis Paris. La compagnie nationale a confirmé le transfert de ses trois vols quotidiens vers l’aéroport de Charles de Gaulle. Le transporteur aérien algérien opérait, pour rappel, deux vols au départ de l’aéroport d’Orly et un seul depuis Roissy Charles de Gaulle. Les vols de ce lundi sont toutefois les derniers à avoir été opérés selon ce programme.

Air Algérie a en effet confirmé ce lundi l’information déjà annoncée par le site web des aéroports de Paris (ADP) et qui faisait état du transfert de tous les vols de la compagnie nationale vers l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. « En raison de la fermeture du terminal 4 (aéroport Orly), les vols de rapatriement d’Air Algérie s’effectueront à partir de 16/02/2021 depuis l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle (paris) au niveau du Terminal 2E. », a dit indiqué compagnie nationale dans un communiqué. Pour rappel, les vols d’Air Algérie devraient s’effectuer chaque jour à 12h30, 14h40 et 16h20, selon ce qu’ont indiqué les aéroports de Paris.

Vols d’Air Algérie depuis Paris : les algériens soumis à de nouvelles mesures

Par ailleurs, rappelons que les algériens candidats au rapatriement sont soumis à de nouvelles mesures, à l’instar de tous les ressortissants hors Union Européenne voyageant de et vers la France. Les autorités françaises, qui ont fermé les frontières de leur pays aux ressortissants des pays tiers depuis le 31 janvier dernier, ont en effet instauré un régime de motifs impérieux. Dans ce sens, les algériens doivent fournir une attestation de sortie du territoire français en précisant le motif de leur voyage. Les ressortissants bloqués dans des pays tiers, à l’exemple de la Turquie, doivent également se soumettre à cette mesure afin d’être autorisés à entrer en France pour prendre des vols de rapatriement. Dans les deux cas, les voyageurs doivent également fournir les pièces justifiant le motif de leur déplacement.

Lire également : Vols de rapatriement : Air Algérie modifie son programme