Voyages et immigration – La compagnie nationale Air Algérie modifiera son programme de vols de rapatriement à partir du 16 février prochain. C’est ce qu’a en effet indiqué le site web des aéroports de Paris (ADP), société en charge de la gestion des aéroports de la capitale française.

Air Algérie continuera d’opérer des vols de rapatriement depuis la France tout au long de ce mois de février. La compagnie nationale opère, pour rappel, trois vols quotidiens au départ des aéroports de Paris, seule ville pour laquelle elle a maintenu son programme de liaisons spéciale. Ce programme est en cours depuis le 10 janvier dernier, date à laquelle Air Algérie avait fortement réduit son programme de vols spéciaux.

À la fin du mois de décembre 2020, Air Algérie avait en effet annoncé des vols de rapatriement depuis cinq pays, à savoir la France, l’Espagne, l’Allemagne, le Canada et les Émirats Arabes Unis. La compagnie nationale avait toutefois annulé ses vols au départ de quatre de ces pays, notamment à cause de l’apparition de nouveaux variants du Coronavirus.

Vols de rapatriement : Air Algérie modifie son programme

Air Algérie modifiera en effet son programme de vols de rapatriement à partir du 16 février prochain, selon de qu’a indiqué le site web des aéroports de Paris, société gestionnaire des aéroports de la capitale française. La compagnie nationale, qui effectue actuellement deux vols quotidiens au départ de l’aéroport d’Orly et un seul depuis celui de Charles de Gaulle, devrait ainsi transférer l’ensemble de ses liaisons à l’aéroport de Paris-CDG, a indiqué la même source.

Rappelons, par ailleurs, que le programme de vols spéciaux d’Air Algérie devrait se poursuivre jusqu’à la fin du mois de février en cours. La compagnie nationale n’a toutefois pas annoncé si elle compte ou non programmer de nouveaux vols pour le mois de mars.

Notons également que depuis la fermeture des frontières françaises aux pays extérieurs à l’Union Européenne le 31 janvier dernier, les algériens candidats au rapatriement doivent se soumettre au régime des motifs impérieux mis en place par les autorités de l’Hexagone. Dans ce sens, les personnes concernées doivent remplir une attestation de sortie du territoire français en précisant le motif de leur voyage et en produisant les justificatifs nécessaire. Cette attestation est téléchargeable sur le site du ministère français de l’Intérieur, et les motifs présentés par les voyageurs sont vérifiés en France avant l’embarquement, a annoncé le même ministère sur son site internet.

Lire également : Vols spéciaux d’Air Algérie en février : ce qu’il faut savoir