Voyages et immigration – La poursuite des vols vers l’Algérie au cours de ce mois de juillet est encore sujette à la confusion, et ce en l’absence d’annonces officielles de la part des hautes autorités du pays.

Advertisement

L’Algérie a partiellement rouvert ses frontières depuis le 1er juin dernier, avec la mise en place d’un protocole sanitaire strict pour les personnes en provenance de l’étranger. Celles-ci doivent en effet présenter un test PCR réalisé moins de 36 heures avant leur départ et se soumettre à une période d’isolement de cinq jours une fois arrivées en Algérie. Les frais de cette procédure, dont le montant a été fixé à 33.000 dinars sont à la charge exclusive des voyageurs, à l’exception toutefois des personnes âgées à faible revenu et des étudiants. Ces deux catégories de personnes sont prises en charge par l’État, sous réserve d’adresser une demande accompagnée des pièces justificatives de leur situation aux représentations diplomatiques algériennes dans leur pays de résidence.

Le programme des vols, qui était très réduit au cours du mois dernier, n’a concerné que six pays, à savoir la France, l’Espagne, la Tunisie, la Turquie, l’Allemagne et l’Italie. La compagnie nationale Air Algérie a assuré l’essentiel des liaisons avec ces pays, tandis que Turkish Airlines, Lufthansa, Alitalia et Tunisair ont également obtenu des autorisations pour effectuer un seul vol hebdomadaire chacune au départ et à destination de leurs pays respectifs.

Vols vers l’Algérie en juillet : voici tout ce que l’on sait

Toutefois, la poursuite du programme de vols vers l’Algérie pour ce mois de juillet reste encore sujette à confusion, et ce en l’absence d’annonces officielles de la part des autorités compétentes. Dans le sens FranceAlgérie, seuls trois vols ont été confirmés jusqu’ici. Ceux-ci ont été assurés par Air Algérie, Air France et Transavia ce jeudi, respectivement dans le sens Paris-Alger-Paris pour les deux premières compagnies et Paris-Oran-Paris pour la troisième.

De son côté, le consulat d’Algérie à New York (États-Unis) a également dévoilé le programme de trois compagnies aériennes au cours de ce mois. Celui-ci concerne Air Algérie, qui selon la même source assurera des liaisons au départ d’Alger et de Constantine avec les aéroports de Barcelone, Francfort, Istanbul, Tunis et Rome. Lesdits vols auront lieu en aller-retour à raison d’un seul par semaine pour chacune des destinations sus-mentionnées. Lufthansa et Turkish Airlines assureront également des vols au départ de Francfort et d’Istanbul à la même fréquence qu’Air Algérie, selon ce qu’a indiqué la même représentation diplomatique.

Ce sont donc là les seules informations officielles concernant la suite à donner à l’opération de réouverture des frontières algériennes au cours de ce mois. Le prochain gouvernement, qui sera conduit par Aymen Benabderrahmane devrait donner davantage de précisions à ce sujet dès sa formation, qui pourrait intervenir d’ici la fin de la semaine prochaine.

Lire également : Vols avec l’Algérie en juillet : Air France s’exprime

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici