Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Vols vers l’Algérie : Nouveau scandale d’une compagnie aérienne

Published

on

Algérie vols scandale

Immigration – Algérie Visas et Voyages – Tous les observateurs le considèrent comme un nouveau scandale sur les vols de et vers l’Algérie dont se rend coupable une compagnie aérienne étrangère. La low cost espagnole, Volotea a trouvé une astuce scandaleuse pour se faire de l’argent sur le dos des voyageurs algériens.

En effet, un petit tour sur le site de Volotea permet de découvrir le scandale dans son programme de vols vers l’Algérie. Dans son programme du mois d’avril, la compagnie espagnole propose des billets pour des vols quasi-quotidiens entre la ville de Marseille (France) et celle d’Oran (Algérie).

Vols non-autorisés proposés

Pourtant, La compagnie low cost espagnole n’a pas reçu d’autorisation pour opérer 5 vols par semaine entre la ville phocéenne et la capitale de l’ouest algérien. Volotea n’a le droit qu’à 4 vols par semaine. Entre Marseille et Oran, Volotea n’opère que lundi, mercredi, jeudi et samedi. Or sur son site, elle propose des vols tous les jours sauf le samedi et le dimanche.

Avec des prix des billets variant entre 250 euros et 394 euros, Volotea peut tromper ses clients. C’est que ces derniers vont confondre encore une fois entre le programme régulier annuel et celui entrant dans le cadre de la réouverture partielle des frontières. Les clients doivent savoir que les vols du programme annuel risque d’être annulés à la veille de la date fixée, si l’Etat algérien ne décide pas d’ici la réouverture totale des frontières. Le remboursement risque ensuite de se révéler lent et compliqué.

Vols vers l’Algérie : L’excédent de bagage trop cher

Autre scandale : Le coût exorbitant de l’excédent de bagage. En effet, la compagnie espagnole facture l’excédent de bagage à 40 euros le kilogramme en plus du poids autorisé. Les responsables de Volotea exagère sur la question. C’est une cliente qui a transmis à notre rédaction la réponse à un email que le service clientèle de la compagnie lui a envoyé.

« Suite à votre demande, nous vous informons que l’excédent de bagage est de 40,00 euros/le kilo à l’aéroport. Merci pour votre compréhension. Nous restons à votre disposition pour plus d’informations », a en effet affirmé, de façon laconique, le service clientèle de Volotea, dans un échange avec une clientèle.

Lire également : Chute libre du nombre de passagers transportés par Air Algérie

Advertisement

Trending