Voyages et immigration – Les autorités algériennes pourraient prochainement instaurer de nouvelles restrictions sur les voyages entre l’Algérie et la France. Ce pays, qui est la principale destination étrangère des algériens, est en effet désormais considéré comme une zone à haut risque.

Advertisement

Les voyages entre l’Algérie et la France ont repris depuis le mois de juin dernier. Néanmoins, l’apparition du variant Omicron fait craindre une nouvelle vague meurtrière de Covid-19. À l’heure actuelle, la tendance est à la hausse dans le nombre de contaminations en Algérie, même si celles-ci restent pour le moment loin d’être alarmantes.

Concernant le variant Omicron, détecté pour la première fois en Afrique du Sud, il a également fait son apparition en Algérie. L’Institut Pasteur d’Algérie avait en effet annoncé la détection d’un premier cas confirmé au niveau de l’aéroport international d’Alger. Selon la même source, la personne infectée est un voyageur étranger qui est arrivé sur le territoire national le 10 décembre dernier.

Malgré les recommandations du Conseil scientifique, le gouvernement n’a toutefois annoncé aucune mesure particulière sur les voyages à l’heure actuelle. L’utilisation du Pass vaccinal, qui fait partie des recommandations dudit comité, ne concerne pour le moment que les voyageurs par voie maritime.

Algérie : vers de nouvelles mesures sur les voyages avec la France

Le gouvernement pourrait toutefois annoncer de nouvelles restrictions sur les voyages entre l’Algérie et la France. Ce dernier pays, qui est également touché par le variant Omicron, est en effet classé comme zone à haut risque. L’Institut allemand de veille sanitaire a en effet annoncé, avant-hier vendredi, que la France figurait désormais sur la liste rouge de l’Allemagne. Une classification qui entre en vigueur à partir de ce dimanche.

Dans ce contexte, les voyages entre la France et l’Algérie et vice versa sont fortement déconseillés par les spécialistes. Parmi les mesures qui pourraient intervenir suite à cette classification, figure notamment la généralisation du Pass vaccinal pour tous les voyageurs en provenance de l’Hexagone.

Pour ce qui est des voyageurs au départ de l’Algérie, ils doivent actuellement présenter un test PCR ou antigénique réalisé moins de 48 heures avant la date de leur vol à destination de la France. Cette mesure, qui ne concernait auparavant que les personnes non-vaccinées, a été généralisée à l’ensemble des voyageurs depuis le début de ce mois de décembre.

Selon des sources proches du dossier, contactées par Dnalgerie, les autorités algériennes seraient actuellement en train d’étudier la possibilité de renforcer les contrôles aux frontières pour les voyageurs en provenance de plusieurs pays, dont la France. De nouvelles mesures devraient ainsi être annoncées dans les prochains jours, a-t-on appris des mêmes sources.

Lire également : Vols de Volotea vers l’Algérie : quelles sont les liaisons autorisées ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici