Connect with us
istanbul escort

Algérie Visas et Voyages

Voyages en Algérie : quels documents pour les franco algériens ?

Voyages Algérie franco algériens

Immigration – Algérie Visas et Voyages Les préparatifs pour la saison estivale battent leur plein. Le ministère du tourisme et les autres départements ministériels ont pris une série de mesures afin de réussir cette saison tant attendue par les Algériens. Toutefois, sur les réseaux sociaux, beaucoup se posent certaines questions. Pour les franco algériens, quels sont les documents nécessaires pour les voyages entre l’Algérie et la France ?

Tout en la qualifiant de saison estivale exceptionnelle, Yacine Hamadi, ministre algérien du Tourisme et de l’Artisanat a assuré que tout est fin prêt pour réussir la saison estivale et que toutes les conditions sont réunies pour inciter les familles algériennes à choisir la destination locale. Il faut rappeler que, rien n’empêche les binationaux de voyager en Algérie, en tant que citoyen algérien, ils ont le droit de rejoindre le territoire national sans visa, mais juste avec un passeport algérien en cours de validité. La carte d’identité n’étant pas obligatoire.

De plus, pour retourner en France, c’est la même chose, les binationaux pourront voyager avec le passeport français. Ils pourront également voyager avec leur carte d’identité française si celle-ci est valide bien évidemment. Les deux documents sont acceptés et ne sont pas exigés en même temps.

Voyages Algérie : le passeport fait parmi des documents obligatoires pour les franco algériens

Toujours dans le même sillage, il y a lieu de mentionner que pour voyager en Algérie, aucun document autre que le passeport biométrique n’est accepté, y compris la Carte nationale d’identité biométrique. Cependant les autorités algériennes accordent un passeport d’urgence en cas de nécessité. Sur le site officiel du ministère de l’Intérieur, il est mentionné que la procédure de passeport d’urgence concerne les cas suivants :

• Des citoyens algériens résidant à l’étranger et immatriculés auprès d’un poste diplomatique ou consulaire, ne possédant pas de passeport biométrique électronique, et qui, pour des raisons familiales, professionnelles, administratives ou de santé, sont contraints de se déplacer, en urgence, hors du pays de leur résidence ;

• Des citoyens algériens résidant à l’étranger et immatriculés auprès d’un poste diplomatique ou consulaire, se trouvant en séjour temporaire dans un pays autre que celui de leur résidence, dont le passeport a été égaré, détérioré ou volé ;

• Des citoyens algériens non immatriculés auprès d’un poste diplomatique ou consulaire, dont le dossier de régularisation de leur situation administrative, au plan du séjour, a été accepté par les autorités du pays d’accueil et nécessitant un passeport en cours de validité ;

• Des citoyens algériens se trouvant en séjour temporaire à l’étranger, dont le passeport a été égaré, détérioré ou volé et se trouvant contraints de rallier un ou plusieurs pays étrangers avant leur retour en Algérie ;

• Des citoyens algériens résidant à l’étranger et immatriculés auprès d’un poste diplomatique ou consulaire, se trouvant en séjour temporaire en Algérie, dont le passeport a été égaré, détérioré ou volé ou dont la durée de validité a expiré, et se trouvant contraints d’effectuer leur retour dans leur pays de résidence ;

• Des citoyens algériens résidant en Algérie, ne possédant pas de passeport et qui pour des raisons familiales, professionnelles, administratives ou de santé, sont contraints de se déplacer, en urgence, en dehors du territoire national.

Lire également :

Aéroport international d’Alger : des facilitations enfin mises en place

Advertisement

Advertisement

Trending