Voyages et immigration – Les bonnes nouvelles semblent s’enchaîner pour les algériens souhaitant effectuer des voyages en Europe. Ce jeudi, un nouveau pays a annoncé la reconnaissance du vaccin chinois Sinovac, ce qui allégera les conditions d’entrée pour les personnes en provenance d’Algérie.

Advertisement

La pandémie de Covid-19, qui sévit dans le monde depuis bientôt deux ans, a obligé les différents pays à adopter de nouvelles mesures concernant les voyages vers leur territoire. En Europe, la majorité des pays imposent aux personnes entrant sur leur sol d’être titulaires d’un pass vaccinal.

Mais cette mesure de révèle pénalisante pour beaucoup de voyageurs, puisque plusieurs pays utilisent des vaccins qui ne sont pas reconnus par les autorités des pays où voyagent leurs ressortissants. Au sein de l’Union Européenne par exemple, la plupart des pays ne reconnaissent que les vaccins homologués par l’Agence européenne du médicament, à savoir Pfizer, Moderna, Astrazeneca et Johnson & Johnson.

Certains pays de l’espace Schengen ont toutefois approuvé d’autres vaccins reconnus par l’OMS mais non homologués par ladite agence. C’est notamment le cas de la France, qui a annoncé il y a quelques semaines sa reconnaissance de ces vaccins dont fait partie Sinovac, qui est largement utilisé en Algérie.

Voyages en Europe : encore une bonne nouvelle pour les algériens

D’ailleurs, un autre pays d’Europe vient d’annoncer une nouvelle dans ce sens pour les algériens qui souhaitent effectuer des voyages vers son territoire. Il s’agit du Royaume-Uni, avec qui les autorités algériennes ont autorisé la reprise des vols il y a quelques jours.

Ainsi, les voyageurs algériens qui entrent dans ce pays auront le statut de voyageurs vaccinés à condition de présenter une preuve de vaccination complète, qui atteste qu’ils ont reçu deux doses du vaccin chinois anti Covid-19. Le certificat de vaccination doit être en langue anglaise ou française. Ledit document doit comprendre les Nom et Prénom du voyageur, sa date de naissance, la marque du vaccin ainsi que la date de réception de chaque dose.

Le certificat de vaccination doit également être émis par une autorité de santé publique dans le pays de provenance du voyageur. Les personnes concernées doivent en outre avoir reçu la deuxième dose de leur vaccin au moins quatorze jours avant la date prévue pour le voyage.

Rappelons qu’actuellement, il y a un total de quatre vols par semaine entre l’Algérie et le Royaume-Uni. Air Algérie assure deux dessertes hebdomadaires entre les deux pays, tandis que British Airways en assure deux autres.

Lire également : Billets vers l’Algérie : ASL Airlines lance un nouveau service

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici