Voyages et immigration – Les bonnes nouvelles s’enchaînent pour les voyageurs algériens à destination de l’Europe. Après la France qui a assoupli les mesures d’entrée sur son territoire pour les personnes vaccinées, c’est au tour de l’Allemagne de retirer l’Algérie de sa liste rouge.

Advertisement

L’apparition du variant Omicron de la Covid-19, à la fin de l’année dernière a provoqué une nouvelle vague meurtrière de la maladie. Plusieurs pays ont d’ailleurs été forcés de durcir les conditions d’entrée sur leur territoire pour les étrangers. La France a ainsi instauré l’obligation de présenter un test de dépistage au départ pour toutes les personnes qui voyagent depuis un pays externe à l’Union Européenne, dont l’Algérie, et ce même si elles ont suivi un schéma vaccinal complet.

L’Algérie a pour sa part instauré l’obligation de présenter un Pass Vaccinal pour tous les voyageurs par voie maritime, ainsi que pour les voyageurs par voie aérienne au départ de la Tunisie. Toutefois, les conditions de voyage commencent à être peu à peu assouplies à mesure que la situation sanitaire s’améliore dans le monde. La France a ainsi supprimé, depuis le 12 février dernier l’obligation du test de dépistage pour les voyageurs vaccinés, et ce quel que soit leur pays de provenance.

Voyageurs algériens en Europe : les bonnes nouvelles s’enchaînent

Les bonnes nouvelles s’enchaînent d’ailleurs pour les voyageurs algériens à destination de l’Europe. Après la France qui a assoupli les conditions de voyage pour les personnes vaccinées, c’est en effet au tour de l’Allemagne de retirer l’Algérie de sa liste rouge, sur laquelle elle avait été classée il y a quelques semaines. C’est ce qu’a indiqué l’Institut Robert Koch (RKI), l’organisme allemand chargé du contrôle et de la prévention des maladies.

Dans ce sens, les voyageurs algériens n’auront plus à se soumettre à une période de confinement de 10 jours à leur arrivée en Allemagne, ni à s’enregistrer sur le site einreiseanmeldung.de avant leur voyage. En revanche, il demeure obligatoire de présenter un certificat de vaccination et un test de dépistage, a précisé la même source. Les algériens non-vaccinés ne pourront pour leur part voyager en Allemagne que s’ils disposent d’un motif impérieux.

Lire également : Vols avec l’Algérie en Mars : ASL Airlines dévoile son programme

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici