Immigration– La France a instauré une nouvelle mesure pour les algériens qui voyagent vers son territoire. C’est en effet ce qu’a annoncé, ce samedi, le consulat général de France à Alger concernant les vols vers la France.

Advertisement

Ainsi, tous les voyageurs en provenance d’Algérie devront présenter un test anti-coronavirus négatif réalisé moins de 72 heures avant leur départ. Ces tests sont à présenter avant l’embarquement, a précisé la représentation diplomatique dans un communiqué sur sa page Facebook. La même source a indiqué que cette mesure concerne non seulement les algériens, mais également les ressortissants d’autres pays empruntant les vols entre l’Algérie et la France.

En outre, la même représentation diplomatique a indiqué que cette mesure entrera en vigueur à partir du 11 novembre prochain. Celle-ci intervient notamment en raison du confinement qui a été instauré en France depuis le 30 octobre dernier.

Vols vers la France : les personnes concernées

Sur un autre plan, rappelons également que les voyages vers la France ne concernent que quelques catégories de personnes. Il s’agit notamment des ressortissants des pays de l’espace Schengen. Les étudiants et les conjoints de français, ainsi que les titulaires de visas D délivrés par des pays de cet espace peuvent également voyager vers l’Hexagone. La compagnie ASL Airlines a d’ailleurs programmé de nouveaux vols au cours du mois de décembre, au profit de ces catégories.

Enfin, notons également que la recrudescence de l’épidémie de Covid-19 risque de retarder la réouverture des frontières de l’Algérie. C’est en tout cas ce qu’a estimé le Dr Mohamed Bekkat Berkani. Pour ce spécialiste de la santé, la recrudescence des cas de contamination, à la fois en Algérie et à l’étranger, ne permet ainsi pas une réouverture des frontières dans l’immédiat. Ce qui n’est pas parti pour arranger les affaires des membres de la diaspora algérienne.

Lire aussi : Frontières de l’Algérie : Bekkat Berkani s’exprime de nouveau

Advertisement