Immigration – Algérie Visas et Voyages – En matière de voyages, les Algériens devraient consulter la page Facebook de l’ambassade de Belgique, ce pays européen qui fait partie de l’espace Schengen. Cette représentation diplomatique belge à Alger a, en effet, donné des précisions sur les restrictions sanitaires  que tout Algérien doit consulter. 

Advertisement

D’emblée, l’ambassade de Belgique en Algérie rappelle les conditions requises pour demander un visa. Les Algériens devraient savoir qu’en matière de voyages, ce pays européen n’ouvre ses portes qu’aux personnes préconisant des déplacements entrant dans le cadre de la catégorie “Voyage essentiel”. C’est un peu l’équivalent des raisons impérieuses évoquées par la France dans ses conditions d’accès. Pour cela, c’est TLS Contact qui s’occupe de la procédure.

Pour les voyages vers ce pays européen, les Algériens doivent avec une raison essentielle

Mais depuis que la situation sanitaire s’améliore en Europe, y compris en Belgique, les restrictions sont en train de tomber l’une après l’autre. C’est ainsi que la Belgique n’exige plus de “raison essentielle” pour qu’un Algérien demande un visa, s’il est complètement vacciné. Précisons quand-même qu’il doit avoir reçu un vaccin depuis plus de 14 jours. Aussi, la Belgique doit reconnaître le vaccin dont a bénéficié le demandeur.

Selon la publication de l’ambassade basée à Alger, la Belgique reconnaît 10 vaccins fabriqués à travers le monde. Y compris ceux que des laboratoires chinois ont élaborés. C’est ainsi que le plat pays accepte des vaccins comme ceux de Pfizer, Moderna, AstraZeneca, ainsi que Sinovac et Sinopharm. A noter que le vaccin russe Spoutnik V ne fait pas partie des vaccins reconnus par la Belgique.

Voyages : La Belgique n’accepte pas les vaccinations hétérologues pour les Algériens

Aussi, la Belgique n’accepte pas les vaccinations hétérologues. Celles qui consistent à se faire vacciner avec des marques différentes. Le voyageur doit avoir les deux doses de la même marque de vaccin. La représentation diplomatique de la Belgique précise aussi que si l’administration de la dernière dose de la primovaccination a eu lieu, il y a plus de 270 jours (donc 9 mois), le voyageur devra impérativement bénéficier d’une dose de rappel pour que son certificat de vaccination reste valable. Cette dose de rappel peut être de n’importe quelle marque, précise-t-on.

Enfin, selon la même publication, une copie du certificat de vaccination devra figurer dans les documents fournis à l’appui de la demande de visa. Il s’agit soi d’un certificat de vaccination algérien officiel (format A4, à en-tête du ministère de la Santé ou à en-tête de la CNAS et comportant le code QR), soit d’un certificat Covid numérique délivré par un Etat membre de l’Union européenne (UE). Soit d’un certificat de vaccination délivré dans un pays n’appartenant pas à l’UE, qui est considéré comme équivalent par la Commission européenne ou par la Belgique sur la base d’accords bilatéraux.

Lire également : Vols internationaux : Le Maroc fait beaucoup mieux que l’Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici