Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie s’est exprimée ce lundi au sujet des algériens détenteurs de visas touristiques qui souhaitent effectuer des voyages à l’étranger à partir de demain 1er juin.

Advertisement

L’Algérie rouvrira partiellement ses frontières après plus d’une année de fermeture. Cette opération, qui va débuter demain mardi, se fera dans un premier temps avec six vols hebdomadaires vers les aéroports d’Alger, Oran et Constantine, en attendant la possible ouverture de nouvelles dessertes au cours des semaines à venir. Le gouvernement d’Abdelaziz Djerad a également mis en place des mesures strictes pour les personnes qui voyageront à destination du territoire national. Dans ce sens, les voyageurs devront obligatoirement observer une période d’isolement de cinq jours dès leur arrivée en Algérie. Ce confinement, qui aura lieu dans un endroit désigné par les autorités, sera conclu par un test de dépistage PCR au bout du cinquième jour, pour déterminer si les voyageurs peuvent quitter leur lieu d’isolement.

Hier dimanche, le Conseil des ministres a décidé, lors de sa réunion périodique, de revoir à la baisse le montant des frais que devraient payer les voyageurs dans le cadre du confinement et des tests de dépistage auxquels ils seront soumis. Le prix a ainsi été fixé à 32.800 dinars, contre 41.000 dinars précédemment. Le Conseil des ministre a également décidé d’exempter les personnes âgées, les personnes à faible revenu et les étudiants du paiement de ces frais. Ces catégories de personnes restent néanmoins soumises aux mêmes mesures que les autres voyageurs lors de leur entrée en Algérie.

Voyages touristiques pour les algériens : Air Algérie s’exprime

De son côté, la compagnie  aérienne nationale, Air Algérie a apporté ce lundi de nouvelles précisions concernant les algériens détenteurs de visas touristiques qui souhaitent effectuer des voyages à partir de demain Mardi. Il est d’ailleurs a rappelé que dans le cadre de la décision de réouverture des frontières, le gouvernement a décidé de supprimer les obligations d’entrée et de sortie du territoire national qui étaient requises au cours des mois précédents. Les ressortissants algériens restent ainsi soumis uniquement aux conditions d’entrée de leur pays de destination.

Toutefois, les algériens détenteurs de visas touristiques ne pourront pas voyager vers l’Europe pour le moment, a précisé Air Algérie dans un communiqué ce lundi. « L’entrée en France et en Espagne n’est pas autorisée pour les détenteurs de visa type C (touristique) », a écrit la compagnie nationale sur sa page Facebook officielle. Concernant les autres catégories de voyageurs, ils restent soumis aux conditions du pays vers lequel ils se rendent. Dans le cas de la France, les personnes en provenance des pays extérieurs à l’Union Européenne doivent notamment se soumettre au régime des motifs impérieux qui est en vigueur depuis le 31 janvier dernier. Les personnes concernées doivent ainsi remplir une autorisation d’entrée sur le territoire français mentionnant la raison de leur voyage, et accompagner ce document des pièces justifiant le motif choisi.

Lire également : Visas touristiques en France : vers la reprise de la délivrance pour les algériens

Advertisement