Voyages et immigration – Un autre pays vient d’annoncer le durcissement de ses conditions d’entrée pour les voyageurs étrangers, dont les algériens.

Advertisement

La liste des pays qui ont renforcé les mesures à leurs frontières continue de s’allonger. L’apparition du variant Omicron de la Covid-19 fait en effet craindre une nouvelle vague mortelle de la maladie. Cette souche, apparue pour la première fois en Afrique du Sud, touche plusieurs pays européens dont la France, qui est la première destination étrangère des algériens.

Les autorités françaises ont d’ailleurs décidé de durcir les mesures d’accès à leur territoire depuis samedi 4 décembre. Tous les voyageurs en provenance de pays externes à l’Union Européenne, dont l’Algérie doivent ainsi présenter un test PCR ou antigénique datant de moins de 48 heures, et ce indépendamment de leur statut vaccinal.

L’Algérie n’a également pas tardé à prendre des mesures face à la menace de ce nouveau variant. À partir de ce lundi, toutes les personnes souhaitant voyager vers le territoire national par voie maritime devront présenter une preuve de vaccination complète. Cette mesure vient s’ajouter à celle du double dépistage au départ et à l’arrivée.

Voyageurs algériens : durcissement des conditions vers un autre pays

Un nouveau pays vient par ailleurs d’annoncer le durcissement des conditions d’entrée sur son territoire pour les voyageurs étrangers, dont les algériens. Il s’agit des États-Unis, dont l’ambassade en Algérie a annoncé cette information dimanche soir.

Ainsi, toutes les personnes qui voyageront aux États-Unis par voie aérienne devront, indépendamment de leur pays de provenance ou de leur statut vaccinal, présenter le résultat d’un test de dépistage négatif réalisé la veille de leur voyage. « À titre d’exemple, un voyageur dont le vol est prévu à n’importe quelle heure le dimanche devra présenter le résultat d’un test négatif réalisé à n’importe quelle heure le samedi », explique l’ambassade américaine en Algérie dans une publication sur sa page Facebook officielle. Cette mesure entre en vigueur à partir de ce lundi 6 décembre, a précisé la même représentation diplomatique.

Toujours en ce qui concerne les conditions de voyage, il est à rappeler que l’obligation de présenter un Pass Vaccinal devrait être élargie à l’ensemble des voyageurs entrant en Algérie, que ce soit par voie maritime ou aérienne. Le ministère des transports, qui a annoncé cette mesure il y a quelques jours n’a néanmoins dévoilé aucun calendrier à l’heure actuelle.

Lire également : Vols vers l’Algérie : plus de 1000 euros pour un aller simple

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici