Voyages et immigration – Le ministère des transports a annoncé, ce mardi la reprise des traversées maritimes vers l’Algérie. Cette décision intervient après presque deux ans de fermeture des frontières maritimes du pays.

Advertisement

Alors que les frontières aériennes de l’Algérie étaient partiellement rouvertes depuis le 1er juin dernier, la fermeture de l’espace maritime du pays était maintenue malgré les nombreux appels à son ouverture, que ce soit de la part des députés de la diaspora ou des simples citoyens résidant à l’étranger.

Des appels qui semblent toutefois avoir été entendus. Les traversées maritimes vers l’Algérie vont en effet officiellement reprendre après presque deux ans de suspension. L’information a été annoncée, ce mardi 12 octobre par le ministère des transports. Elle intervient au lendemain de l’annonce de l’ouverture de deux nouvelles lignes aériennes à destination du territoire national.

Reprise des traversées maritimes vers l’Algérie : ce qu’il faut savoir

La reprise des traversées maritimes vers l’Algérie, qui entrera en vigueur jeudi 21 octobre prochain, consistera dans un premier temps en deux traversées par semaine. Les pays concernés sont la France et l’Espagne, en attendant un éventuel élargissement du programme.

Dans les détails, les traversées auront lieu à raison d’une fois par semaine sur les lignes Alicante – Oran et Marseille – Alger. Selon le député Abdelouahab Yagoubi, la traversée entre l’Espagne et l’Algérie consistera en un voyage aller pour une semaine et un voyage retour pour la semaine suivante. En d’autres termes, le voyage Alicante – Oran aura lieu une semaine sur deux, alors que la même ligne sera desservie dans le sens Oran – Alicante à la même fréquence.

En outre, la traversée Marseille – Alger aura lieu à bord du Badji Mokhtar III, le tout nouveau navire acquis par Algérie Ferries, et ce à partir du 1er novembre prochain, explique le même député précédemment mentionné.

« Nous espérons une reprise normale des traversées dans les plus brefs délais, et ce afin d’éviter de créer une rareté sur les billets, et d’éviter tous les problèmes auxquels sont confrontées les traversées aériennes actuellement ».

Lire également : Des avions d’Air Algérie dans un piteux état : ces images qui enflamment la toile

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici