Voyages et immigration – La France a annoncé un assouplissement des mesures d’entrée sur son territoire pour les voyageurs étrangers, dont les algériens. Cette mesure concerne l’ensemble des voyageurs vaccinés avec l’un des quatre vaccins validés par l’Agence européenne du médicament.

Advertisement

Les frontières de l’Algérie sont partiellement ouvertes depuis le 1er juin, et plusieurs pays européens ont annoncé la reprise de la délivrance des visas pour les ressortissants algériens. C’est notamment le cas de l’Espagne, qui autorise également les voyages sur son territoire aux touristes en provenance de l’Algérie. Ceux-ci doivent toutefois être vaccinés avec l’un des sept vaccins reconnus par les autorités espagnoles. Les vaccins concernés sont Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson (validés par l’Agence européenne du médicament, ndlr), Sinovac, Sinopharme et Serum institute of India. Sur les sept vaccins mentionnés, trois sont actuellement utilisés par l’Algérie. Il s’agit d’AstraZeneca, Sinovac et Sinopharm.

L’Allemagne a également repris la délivrance des visas pour les algériens, dont ceux voyageant pour des raisons touristiques. Contrairement à l’Espagne, ce pays n’impose pas la vaccination aux personnes voyageant au départ de l’Algérie, mais celles qui ne sont pas vaccinées « pourraient être soumises à une période de quarantaine de dix ou quatorze jours », avait précisé la compagnie nationale Air Algérie il y a quelques jours.

Voyageurs algériens : assouplissement des mesures d’entrée en France

De son côté, la France a annoncé un assouplissement des conditions d’entrée sur son territoire pour les voyageurs étrangers, dont les algériens qui sont vaccinés avec l’un des quatre vaccins approuvés par l’Agence européenne du médicament. Les personnes concernées ne sont ainsi plus obligées de présenter un test PCR négatif pour voyager.

« Parce que les vaccins sont efficaces contre le virus, et notamment son variant Delta, les contraintes pesant sur les voyageurs bénéficiant d’un schéma vaccinal complet avec un vaccin reconnu par l’Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Janssen) seront levées à compter de ce samedi 17 juillet, quel que soit le pays de provenance », a en effet indiqué le premier ministère français dans un communiqué.

Dans les détails, cet assouplissement des mesures d’entrée en France pour les voyageurs algériens vaccinés concerne notamment les personnes qui ont reçu la deuxième dose de leur vaccin depuis au moins sept jours. Les personnes guéries de la Covid-19 sont quant à elles considérées comme étant complètement vaccinées sept jours après la prise de la première dose, tandis que celles qui sont vaccinées avec le vaccin Johnson & Johnson, qui requiert une seule dose peuvent voyager sans contrainte en France 28 jours après la date de leur vaccination.

Lire également : Maghreb : nouveau grave dérapage du Maroc à l’égard de l’Algérie

Advertisement