Algérie France – Un nouvel entretien téléphonique a eu lieu ce samedi entre le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune et son homologue français, Emmanuel Macron. C’est en effet ce qu’a indiqué la présidence de la République dans un communiqué.

Advertisement

Selon la même source, Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron ont en effet eu un entretien téléphonique ce samedi. Il s’agit là du premier échange entre les deux responsables, depuis l’hospitalisation du chef de l’État algérien en octobre dernier, suite à son infection à la Covid-19. Lors de cet entretien, les deux chef d’État ont notamment pris des nouvelles de leur santé mutuelle. Abdelmadjid et Emmanuel Macron ont également évoqué le dossier de mémoire commune entre les deux pays, indique le communiqué de la présidence, ajoutant que les deux chefs d’État se sont entendus pour s’entretenir à nouveau au début de l’année prochaine.

Rappelons que le dernier échange téléphonique entre Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron remonte au mois d’août dernier. Les deux chefs d’État avaient notamment abordé les relations entre l’Algérie et la France, ainsi que la situation sécuritaire dans la région, notamment en Libye et au Mali.

Entretien téléphonique entre Tebboune et Macron : ce que l’on sait de la santé des deux chefs d’État

Par ailleurs, rappelons que le président français, Emmanuel Macron avait été testé positif à la Covid-19 jeudi dernier. Selon l’Élysée, il « présente un état de santé stable par rapport à la journée de vendredi. ». Le président français avait annoncé, pour rappel, s’être mis en isolement à la résidence d’État de La Lanterne à Versailles, à quelques kilomètres de Paris.

De son côté, le chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune avait quitté l’Algérie pour l’Allemagne le 28 octobre dernier, suite à son infection à la Covid-19. M.Tebboune avait diffusé un message vidéo sur son compte twitter officiel il y a quelques jours. Le président algérien a notamment rassuré sur son état de santé, indiquant qu’il rentrerait en Algérie dans trois semaines tout au plus. Le chef de l’État avait également abordé plusieurs questions d’actualité, parmi lesquelles la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, qu’il avait déclarée être « prévisible ».

Lire également : France-Algérie : Macron donne son point de vue sur le Hirak

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici