Actualité Coronavirus– L’Algérie a enregistré une baisse des contaminations à la Covid-19, pendant ces dernières 24 heures. C’est ce que mentionne le dernier bilan officiel, rendu public aujourd’hui 06 décembre, par le professeur Djamel Fourar.

Ainsi, lors de son point de presse quotidien, Djamel Fourar a fait part de 750 nouvelles contaminations à la Covid-19 en Algérie. Celles-ci ont été dénombrées, lors de ces dernières 24 heures. Ce qui porte à 88.252 le nombre total des patients officiellement diagnostiqués positifs, sur le sol algérien.

Pour ce qui est de la journée d’hier 05 décembre, le président du comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie en Algérie, avait indiqué qu’il y avait 772 nouvelles contaminations à la Covid-19 en Algérie. Il y a également eu 538 nouvelles guérisons du Coronavirus. Et ce pendant la même période. Notons que, ces chiffres avaient porté à 56.617 le nombre total des personnes rétablies de ce même virus et à 87.502, le nombre total des infections au Coronavirus en Algérie.

Contamination à la Covid-19 en Algérie et tests : que sait-on ?

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus en Algérie, les services du premier ministre algérien, Abdelaziz Djerad, ont annoncé hier 05 décembre, la mise en place d’une mesure d’aide exceptionnelle. Il s’agit notamment d’une subvention accordée par l’Etat algérien, visant à réduire les prix des tests de dépistage contre le Coronavirus. Cette disposition viserait à améliorer l’accessibilité au processus de dépistage. Ce qui devrait permettre d’isoler les cas diagnostiqués positifs.

En ce qui concerne le montant de cette subvention exceptionnelle, celui-ci est variable en fonction du test choisi. Ainsi, pour les scanners thoraciques, le montant de l’aide sera de l’ordre de 5000 Dinars. Si le patient désire faire un test RT-PCR, une réduction de 3500 Dinars, lui sera appliquée. De leur coté, les personnes désirant avoir leur résultat rapidement, peuvent recourir aux tests antigéniques. Néanmoins, la somme reversée par l’Etat algérien sera de l’ordre de 1500 Dinars. Il est à signaler que, cette mesure entrera en vigueur, à compter du 1er janvier 2021, et elle durera dans un premier temps six mois.

Qu’en est-il de la réouverture des frontières algériennes ?

Alors que des rumeurs faisant état d’une probable réouverture des frontières algériennes, avaient fait le tour des réseaux sociaux, Lazhar Hani a tenu à apporter des précisions. Le ministre algérien des transports a affirmé, hier 05 décembre, que la décision fait partie des prérogatives du président de la République Abdelmadjid Tebboune. C’est le seul habilité à prendre une telle décision, selon le haut responsable algérien. Ce qui met ainsi fin à toutes les informations relayées par un grand nombre d’algériens.

Lire également :

Coronavirus en Algérie : nouveau record des infections (24/11/2020)