Algérie actualité– Le feuilleton des véhicules bloqués en Algérie, à cause de la suspension des dessertes maritimes entre les deux rives de la méditerranée, devrait prochainement connaitre son épilogue. C’est ce qu’a annoncé le député de l’émigration Noureddine Belmeddah, via sa page Facebook.

En effet, cette nouvelle devrait réjouir au plus haut point un grand nombre de ressortissants algériens résidents en Europe. Cette décision entérinée par les décideurs algériens, permettrait notamment aux membres de la diaspora algérienne ayant pu rejoindre leurs domiciles à bord des vols de rapatriement, de récupérer leurs véhicules bloqués en Algérie. Notons que, ces voitures en question sont restées au niveau des ports algériens, depuis le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de la Covid-19.

Noureddine Belmeddah a tenu également à annoncer la mise en place de facilitations, afin de régler dans les plus brefs délais ce problème, qui a duré plusieurs mois. Ainsi, Noureddine Khaldi, directeur général des douanes algériennes, aurait donné son aval afin que ses services acceptent les procurations établies par les consulats algériens en Europe. Cette démarche facilitera le rapatriement des véhicules bloqués en Algérie, au grand soulagement des membres de la diaspora algérienne. Il y a lieu de souligner que, ces derniers étaient soumis à des redevances douanières sur leurs véhicules.

Récupération des véhicules bloqués en Algérie : la démarche à suivre

Le même député a tenu également à expliquer la démarche à suivre pour récupérer les véhicules bloqués en Algérie. En premier lieu, les personnes concernées devraient se faire délivrer des procurations par un consulat algérien en Europe. De suite, elles devraient remettre ces mandats à un proche en Algérie afin de sortir les voitures de la zone des douanes. Ce qui permettrait d’embarquer les véhicules bloqués en Algérie, dans des bateaux qui effectueront des liaisons spéciales à destination du port de Marseille. Juste après, les propriétaires pourront récupérer leurs voitures au niveau du port de la ville du sud de la France.

Lire également :

Diaspora algérienne en France : plusieurs avantages annoncés